LCD Soundsystem: nouveau départ... canon! ****

American Dream de LCD Soundsystem... (Image fournie par DFA/Columbia/Sony)

Agrandir

American Dream de LCD Soundsystem

Image fournie par DFA/Columbia/Sony

La PresseAlain Brunet 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fans de culture rock au tournant de la quarantaine et autres adolescents attardés, réjouissez-vous! Six ans après avoir renoncé à carburer aux fluides dance punk de LCD Soundsystem, sept ans après la sortie de l'opus This Is Happening et la tournée triomphale qui suivit, vous pouvez de nouveau vous laisser émoustiller.

On peut aisément qualifier de canon ce nouveau départ; American Dream, quatrième album de la formation from Brooklyn, jouit à la fois d'un énorme succès critique et d'un puissant effet de nostalgie auquel personne n'échappe lorsque la jeunesse s'éloigne... À 47 ans et toutes ses dents, James Murphy a la crédibilité des grandes personnalités rock, notamment pour la coréalisation de Reflektor, assurément l'un des meilleurs opus d'Arcade Fire.

Le voilà au centre d'American Dream, qui porte la fraîcheur, l'urgence, l'animalité et l'«abrasivité» des meilleurs albums d'esprit rock, chose rare chez de tels groupes de choc. Cet American Dream a donc à la fois la qualité rassurante d'un comfort food, la crédibilité de ses références, l'éclat de son irrévérence, la lucidité de son propos. Vivement le concert lavallois, prévu le 2 décembre prochain à la Place Bell

La basse qui roule sur les rythmes cahoteux invariablement binaires, les harmonies sauvages et hirsutes émanant des claviers, les guitares crimsoniennes (Adrian Belew), la voix plaintive, hurlante et très juste du frontman, l'étonnante diversité des ambiances pour un art apparemment brut, beaucoup plus subtil qu'il n'y paraît.

Les esprits de David Bowie (fort possiblement évoqué dans la chanson Black Screen), Lou Reed, Alan Vega ou Leonard Cohen hantent cet édifice, des carburants new wave (Talking Heads, entre autres), punk, post-punk (The Cure) ou rock anglo-européen des années 80 (U2), circulent dans les conduits de l'engin.

Or, les aspérités et la singularité de la dégaine en rendent la personnalité distincte de ses référents. Voilà la marque des meilleurs albums rock, inutile de le souligner.

* * * *

Rock, dance punk, électro. LCD Soundsystem. American Dream. DFA/Columbia/Sony.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer