Karin Kei Nagano, J.S. Bach Inventions et Sinfonies BWV 772-801: Bach en toute simplicité ****

Dans tout ce que l'on a entendu de son jeu depuis son premier disque en 2014,... (image fournie par Analketa)

Agrandir

image fournie par Analketa

La PresseCaroline Rodgers 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Rodgers

Collaboration spéciale

La Presse

Dans tout ce que l'on a entendu de son jeu depuis son premier disque en 2014, alors qu'elle n'avait que 15 ans, Karin Kei Nagano a toujours démontré une belle compréhension du texte musical.

Trois ans après son doublé mozartien, ce second album avec Analekta présente les Inventions et Sinfonies de Jean-Sébastien Bach, choix modeste, mais en même temps audacieux. En effet, si ces courtes pièces étudiées de tous les pianistes en apprentissage sont plutôt faciles sur le plan technique, l'interprète qui en enregistre une intégrale doit démontrer vision et cohérence.

Pari tenu : le jeu déterminé de Karin Kei Nagano, d'une grande clarté, fait dialoguer les voix avec intelligence et bon goût tout en maintenant l'intérêt de l'auditeur.

****

CLASSIQUE

J.S. Bach Inventions et Sinfonies BWV 772-801

Karin Kei Nagano

Analekta




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer