Dvorák, Othello Overture: ampleur et naturel ****

Dvorák, Othello Overture, Symphony No. 6, Symphony No. 7... (Image fournie par LPO)

Agrandir

Dvorák, Othello Overture, Symphony No. 6, Symphony No. 7 du London Phiharmonic Orchestra sous la direction de Yannick Nézet-Séguin

Image fournie par LPO

La PresseCaroline Rodgers, collaboration spéciale 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Rodgers

collaboration spéciale

La Presse

Cette captation en concert des Symphonies nos 6 et 7 de Dvorák réalisée au Royal Festival Hall de Londres est une autre belle réussite pour Yannick Nézet-Séguin, qui amène sa vision musicale partout où il va, quel que soit l'orchestre qu'il dirige.

Le chef sublime l'immense souffle créatif de ces vastes fresques avec sa passion habituelle, mais sans trop pousser son interprétation vers la ferveur romantique.

Il laisse plutôt les idées musicales se développer et respirer de façon naturelle, avec ampleur, en les basant sur de solides fondations rythmiques et un remarquable sens de l'architecture.

Le programme de cet album double est complété par l'ouverture Othello, op. 93, à la fois touchante et héroïque. La captation sonore manque un peu de relief.

* * * *

CLASSIQUE. Dvorák, Othello Overture, Symphony No. 6, Symphony No. 7. London Phiharmonic Orchestra, Yannick Nézet-Séguin. LPO.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer