Bruno Mars: amère déception **1/2

XXIVK Magic, de Bruno Mars... (image fournie par Atlantic/Warner)

Agrandir

XXIVK Magic, de Bruno Mars

image fournie par Atlantic/Warner

La PresseÉmilie Côté 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après des écoutes répétées de XXIVK Magic, notre déception a soulevé une grande question. Pourquoi le troisième album de Bruno Mars ne répond-il pas à ce point à nos attentes? La réponse est simple.

Bruno Mars a donné au Québec des spectacles funk enflammés, et la dernière chanson sur laquelle il a figuré, Uptown Funk de Mark Ronson, est du pur génie pop. On connaît tout le talent du chanteur originaire d'Hawaii digne des grands de Motown, donc forcément, la pop sirupeuse nineties de XXIVK Magic laisse à désirer.

Surtout si l'on se fie seulement aux deux premiers extraits, qui agacent les oreilles avec des effets d'Auto-Tune et des claviers kitsch défraîchis.

Il y a de rares titres plus réussis sur l'album, dont Perm (digne de James Brown) et Finesse (allo, Justin Timberlake). Mais c'est bien peu étant donné que XXIVK Magic ne compte que neuf titres.

Cet échec est dû à un manque cruel de direction artistique, à un mauvais choix de collaborateurs et aux capacités limitées de Mars comme auteur-compositeur, sans rien enlever à ses grandes qualités d'interprète.

Ramenez-nous Mark Ronson!

* * 1/2

POP. XXIVK Magic. Bruno Mars. Atlantic/Warner.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer