Nos eldorados d'Alex Nevsky: grand contentement pop ****

Alex Nevsky lance son troisième album, Nos eldorados.... (PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE)

Agrandir

Alex Nevsky lance son troisième album, Nos eldorados.

PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE

La PresseÉmilie Côté 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Que ce soit à La voix junior ou dans ses plus récentes entrevues, il est bien de voir Alex Nevsky s'assumer pleinement comme un artiste populaire. Même si on le voit sur les ondes de TVA aux heures de grande écoute, il ne se censure pas en intitulant une nouvelle chanson Tes joies liquides.

Nos eldorados d'Alex Nevsky... (image fournie par audiogram) - image 1.0

Agrandir

Nos eldorados d'Alex Nevsky

image fournie par audiogram

Comme un Louis-Jean Cormier, Nevsky veut délibérément garder un pied à gauche et un autre à droite.

Pour Nos eldorados, l'auteur-compositeur-interprète a refait équipe avec Alex McMahon et Gabriel Gratton pour qu'ils l'épaulent à la composition et à la réalisation. Résultat : pas de redite par rapport à son album Himalaya mon amour, qui lui a ouvert les portes des radios, sauf peut-être la chanson Le coeur assez gros, dont il faut souligner la belle finale beatlesque.

Au menu, des hymnes pop à la fois candides et raffinés servis par des arrangements impeccables, dont Le jeu des sentiments.

Il faut s'appeler Alex Nevsky pour pouvoir lancer un album avec deux duos fort enviables. Jeter un sort avec Coeur de pirate (d'une douceur grandiose et d'un grand plaisir pop) et Réveille l'enfant qui dort avec le rappeur de l'heure, Koriass (aux rythmes tribaux exaltants).

Parmi les belles surprises de l'album, la ballade sombre, plus introspective et souverainiste L'enfer c'est les autres. Une chanson politique pop ? Défi casse-gueule réussi.

Autres passages distinctifs de l'album, les ballades acoustiques et épurées à la guitare Katharina (Suite et fin) et Le monde fou des animaux. Comme beaucoup d'autres pièces, elles commencent mielleusement et tranquillement pour se magnifier avec des arrangements électros.

Nos eldorados, en somme ? Du travail pop très bien fait avec des textes qui ont un propos. Mais surtout du grand contentement pop.

Espérons qu'Alex Nevsky en sera à la hauteur sur scène. Il donnera une quinzaine de spectacles partout dans la province avant celui annoncé au Métropolis, le 11 mars.

****

  • Chanson pop
  • Nos eldorados
  • Alex Nevsky
  • Audiogram

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer