Angel Olsen: viscéral ****

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Grande interprète, Angel Olsen a une voix qui exorcise les mots qu'elle porte. Sur son troisième album au délicieux son lo-fi, la chanteuse folk donne l'impression d'être une femme forte et mélancolique qui chante au bar de son village le vendredi soir pour se défouler.

Les arrangements et le mixage de My Woman s'avèrent plus bruts que sur le tout aussi excellent album Burn Your Fire For No Witness. Ce choix de réalisation met en valeur le chant viscéral d'Angel Olsen et les accords fougueux de ses chansons tourmentées.

Après des premières pièces rockabilly, le tempo ralentit, et les lumières se tamisent avec les douces ballades Heart Shaped Face et Those Were The Days.

Ça se termine avec émotion au piano avec Pops. Sur scène, Angel Olsen n'est pas particulièrement charismatique, mais nous serons au Rialto le 23 septembre pour la voir dans le cadre de Pop Montréal.

* * * *

ROCK. My Woman. Angel Olsen. Jagjaguwar.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer