The Kills: le plaisir croît avec l'usage ***

Ash and Ice de The Kills...

Agrandir

Ash and Ice de The Kills

La PresseÉmilie Côté 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il est toujours bon de retrouver le rock sexy et viscéral de The Kills. On ne peut reprocher au duo formé de la chanteuse américaine Alison Mosshart et du guitariste britannique Jamie Hince de faire du surplace sur Ash & Ice.

Il faut s'habituer à une rythmique plus lente, à des instrumentations électros et à des mélodies moins carrées. Mais nos repères sont toujours là: sa voix envoûtante à elle et sa guitare charnelle à lui.

Sur l'excellente pièce Impossible Tracks, qui tremble avec les accords rockabilly sombres de Hince, Mosshart chante sa nature influençable et son besoin de ralentir la cadence sans toutefois nourrir de regrets.

Bien justement... The Kills n'est pas tant assagi sur son cinquième album. Il donne plutôt l'impression de sortir artistiquement grandi de ses années plus délinquantes.

Comme à chacun de ses albums, The Kills propose une ballade rentre-dedans (That Love). Sachez que le plaisir de Ash & Ice n'est pas instantané; il croît plutôt avec l'usage.

* * *

ROCK. Ash & Ice. The Kills. Domino.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer