En suspension avec Julianna Barwick ****

La PresseAlain Brunet 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Céleste, aquatique, stratosphérique... Qu'on s'y imagine dans les profondeurs abyssales des océans, dans les plus hautes altitudes de l'atmosphère terrestre ou encore dans l'espace, la musique de Julianna Barwick évoque la suspension, le vol plané, le flottement, la plongée tranquille, l'errance spatiale.

Ces mouvements lents explorent des zones sans obstacle apparent, sans relief, sans matière solide. Plus précisément, les courbes sinusoïdales de ces propositions mélodico-harmoniques dévoilent de magnifiques contrepoints à plusieurs voix.

Ces superpositions vocales y sont les prolongements d'harmonies simples, minimalistes, consonantes, croisements entre dream pop, minimalisme américain, chant sacré des époques médiévale et baroque.

Piano, violoncelle, synthétiseurs modulaires ou même percussion contribuent à étoffer ces sédiments vocaux épandus sur l'horizon, en toute élégance. Avec ce troisième opus studio, la compositrice américaine consolide assurément sa position parmi les visionnaires du style ambient.

* * * *

AMBIENT, DREAM POP. Will. Julianna Barwick. Dead Oceans.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer