Basia Bulat: droit devant ***1/2

La PresseÉmilie Côté 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Torontoise Basia Bulat vit maintenant à Montréal, la ville de son étiquette Secret City Records, celle de Patrick Watson et des Barr Brothers.

Mais pour Good Advice, la jeune femme a mis le cap sur Louisville, dans le Kentucky, pour aller retrouver en studio Jim James, du groupe My Morning Jacket.

Si une peine d'amour a inspiré Good Advice, elle n'a pas démoli l'auteure-compositrice-interprète. Une énergie anime chaque chanson folk rock aux subtiles influences gospel et soul de l'album.

La chanson In The Name Of donne envie de se relever après un mauvais coup, alors que Good Advice apporte du réconfort.

Parfois, la voix émotive de Basia Bulat ressemble à s'y méprendre à celle de Pascale Picard. Good Advice s'avère un album concis qui nous prend par la main sans relâche et qui nous réserve le meilleur, le plus audacieux et le plus lumineux pour la fin.

C'est à la fois intime et puissant. Ressourçant et même galvanisant par moments. Un grand pas en avant pour Basia Bulat.

* * * 1/2

CHANSON FOLK-ROCK. Good Advice. Basia Bulat. Secret City Records.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Basia Bulat: de bon conseil

    Entrevues

    Basia Bulat: de bon conseil

    À 31 ans, elle ne fait pas son âge. Les yeux immenses d'un bleu éclatant, la voix enjouée d'une adolescente, cette urgence intacte qu'on exhale au... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer