Janine Jansen: excellente brahmsienne... et aussi bartokienne!

La PresseAlain Brunet 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En 2001, la violoniste néerlandaise Janine Jansen s'est taillé une réputation en interprétant le Concerto pour violon en ré majeur op. 77 de Brahms avec le National Youth Orchestra of Scotland.

Elle a aujourd'hui 38 ans, des capacités techniques supérieures, l'expérience d'une moitié de vie pour transcender les trois mouvements de ce concerto.

Haute précision, richesse du timbre, musicalité remarquable, lyrisme, maturité. Pour mener à bien l'interprétation de cette oeuvre jadis controversée (Debussy et Fauré, entres autres, l'avaient vilipendée), Jansen travaille ici avec l'Orchestra dell'Accademia Nazionale di Santa Cecilia dirigé par Antonio Pappano.

Toujours sous la direction de maestro Pappano, cette fois avec le London Symphony Orchestra, elle interprète aussi le Concerto pour violon no 1, Sz 36 de Bartók, composé trois décennies après celui de Brahms.

Contraste au programme? Oui... et non: certains passages exhalent le sentiment amoureux que Bartók exprimait alors à une violoniste... qui n'a aucunement succombé à ses charmes.

* * * *

CLASSIQUE. Janine Jansen. Brahms, Bartok 1. Decca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer