25 d'Adele chanson par chanson ****

Sur 21, la chanteuse pleurait un deuil amoureux. Sur 25, elle... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

La PresseÉmilie Côté 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur 21, la chanteuse pleurait un deuil amoureux. Sur 25, elle replonge dans son passé. Adele a beau être une auteure-compositrice-interprète de grand talent, elle s'est entourée de bonzes de la pop pour son nouvel album. Les Bruno Mars, Max Martin, Danger Mouse, Greg Kurstin et Paul Epworth. Critique chanson par chanson. L'album 25 est en vente depuis vendredi, mais il ne sera pas disponible sur les sites d'écoute en continu.

Hello

Au premier visionnement du clip de Xavier Dolan, la ballade Hello nous avait semblé de grande qualité mais plutôt convenue. Même l'introduction au piano avait un air déjà entendu. Or, il a fallu une seule autre écoute pour en devenir accro. Au-delà de la puissance vocale d'Adele, c'est son interprétation émotive qui rend la ballade si poignante et réussie. Adele a coécrit Hello avec Greg Kurstin, un réalisateur et auteur-compositeur qui a la cote et qui a travaillé avec Lily Allen, Foster the People, Tegan And Sara et Lana Del Rey.

Send My Love (To Your New Lover)

Détail sympathique, on entend Adele quémander «juste de la guitare» avant les premières notes de Send My Love (To Your New Lover). Nous sommes complètement ailleurs par rapport à Hello. Il y a une épuration dans le son, un rythme R & B et un refrain aux harmonies vocales presque tribales. Un titre entraînant qu'Adele a justement coécrit avec Max Martin & Shellback. Qui est Max Martin? Il a travaillé avec un tas de stars pop (Taylor Swift, Britney Spears, P!nk, Bon Jovi). Seul John Lennon et Paul McCartney peuvent se vanter d'avoir plus de numéros 1 que lui.

I Miss You

Des voix lointaines interpellent nos oreilles au début d'I Miss You. Suivent des martèlements de batterie caverneux dans une atmosphère nocturne. Adele chante sous tension dans cette pièce qui nous plonge dans une atmosphère trouble rappelant celle de Lana Del Rey. En studio, Adele a refait équipe avec le célèbre réalisateur Paul Epworth (son complice pour les tubes Skyfall et Rolling In The Deep), associé au succès de plusieurs autres artistes britanniques dont Florence and The Machine et Bloc Party.

When We Were Young

Ballade nostalgique au piano, When We Were Young mise sur son classicisme et sur une finale gospel. Avec cette collaboration, Adele fait découvrir le talent du jeune Vancouvérois Tobias Jesso Jr. En entrevue avec The Guardian, elle a décrit le musicien canadien comme son «arme secrète». La chanteuse a succombé au charme «romantique seventies» du jeune homme en entendant sa chanson Hollywood. Anecdote: Adele et lui ont coécrit When We Were Young sur un piano ayant appartenu à Philip Glass.

Remedy

Il s'agit d'une collaboration avec Ryan Tedder du groupe OneRepublic. Une autre ballade au piano. Un titre passe-partout qui s'insère bien dans l'album, mais sans plus.

Water Under the Bridge

Avec ses guitares pop-corn sexy, voici l'un de nos titres préférés de l'album 25. Sur cette chanson coécrite avec Greg Kurstin (comme Hello), le rythme prend au corps et le refrain donne l'impression qu'Adele chante au sommet d'une montagne. L'une de ces pièces qui font du bien et qui donnent l'espoir que cette journée sera bonne.

River Lea

Voilà la chanson gospel de l'album, témoignant de l'enfance d'Adele dans le nord de Londres, à Tottenham, et du génie de Brian Burton, alias Danger Mouse (réalisateur de The Black Keys, membre de Broken Bells). Le refrain a du soul à revendre. La voix tout en retenue d'Adele a du bagout. Les arrangements audacieux flirtent avec la limite de la pop. Autre moment fort de l'album.

Love In The Dark

Piano et arrangements de cordes orchestraux: l'album 25 se poursuit avec une ballade à fleur de peau. Le refrain a lui aussi quelque chose de gospel alors que la finale de violons évoque la ballade Breathe Me de Sia. Adele a justement coécrit Love In The Dark avec Samuel Dixon, son bassiste de tournée et collaborateur de longue date de Sia.

Million Years Ago

Million Years Ago (autre collaboration avec Greg Kurstin) transforme Adele en chanteuse de cabaret. Intimiste, voilà un titre acoustique qui met en valeur la voix d'Adele et qui donne un beau souffle à l'album.

All I Ask

Pour All I Ask, Adele s'est entourée d'une équipe d'auteurs-compositeurs dont fait partie Bruno Mars. Une chanson qui nous fait penser à Without Youet qu'aurait justement pu chanter Mariah Carey. Un peu banal. Passons à la finale.

Sweetest Devotion

Autre contribution fort réussie avec Paul Epworth, Sweetest Devotion nous éloigne du format pop. Il y a quelque chose de country - voire du yodling - dans la mélodie, les arrangements et la façon dont Adele chante. Elle va là où on ne l'attend pas. Et c'est d'une redoutable efficacité.

* * * *

POP. Adele. 25. XL Recordings.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Adele: le grand retour sur scène

    Musique

    Adele: le grand retour sur scène

    «Nous sommes ici ce soir pour voir une chanteuse comme il y en a une seule dans une génération», a déclaré l'hôte du spectacle qui sera télévisé le... »

  • Trois fans découvrent <em>25</em> d'Adele

    Disques

    Trois fans découvrent 25 d'Adele

    Notre journaliste Émilie Côté a demandé à trois fans d'Adele de livrer leurs premières impressions de l'album 25, sorti vendredi. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer