Yannick Rieu: jazz et Chine ****

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yannick Rieu a tissé des liens avec la Chine. Liens intimes, liens culturels, liens d'affaires, liens forcément musicaux. Voici une synthèse inspirée de ce chapitre créatif: saxophones (ténor et soprano), guitares, claviers guitares, claviers, lap steel et batterie se fondent dans diverses ambiances chinoises, chants et instruments traditionnels échantillonnés.

Ainsi, les apports de l'Orient sont plutôt ornementaux et colorent un jazz post-fusion hybridé à l'americana et à l'electronica. Il faut dire que la musique chinoise, enfin celle mise en relief par le compositeur et improvisateur, nous apparaît tenir davantage du folklore que d'une grande tradition classique.

Si certaines surimpressions stylistiques peuvent sembler un peu forcées de prime abord, d'autres coulent de source. Or, une des fonctions essentielles du jazz n'est-elle pas de s'approprier diverses traditions populaires? Le jazzman québécois l'a parfaitement saisi.

À écouter: La longue marche

* * * *

JAZZ. Yannick Rieu. Da Li. Song Records.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer