The Weeknd: très réussi ****

La PresseÉmilie Côté 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Voilà enfin le deuxième album studio de The Weeknd, né Abel Tesfaye en Ontario, de parents de l'Érythrée.

Comment se déroule le virage pop et plus grand public de la star du R&B qui a caché son identité pendant un an à ses débuts? C'est fait avec très bon goût, comme l'avait déjà témoigné l'irrésistible extrait Can't Feel My Face.

Il y a un grand souci du détail dans les sonorités, dans la superposition des voix et dans l'aménagement de l'espace sonore. Sur une chanson comme In the Night, The Weeknd révèle les inclinaisons à la Michael Jackson de sa voix. Sur l'envoûtante pièce Prisoner, il chante en duo avec la suave Lana Del Rey.

Réalisée par Kanye West, Tell Your Friends repose sur un habile groove soul-rap. La structure des chansons de The Weeknd a été resserrée pour respecter les standards de la pop, mais son talent visionnaire demeure tout comme l'expression sans détour de ses émotions.

When I'm fucked up, that's the real me, babe.

* * * *

R&B. The Weeknd. Beauty Behind the Madness. XO/Universal.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer