Giorgio Moroder: dommage **1/2

Que reste-t-il de Giorgio Moroder? C'est la question qui nous traverse l'esprit à l'écoute de Déjà vu, son premier album solo depuis 30 ans.

Le maître italien du disco, remis au goût du jour par Daft Punk, a décidé de s'entourer de nombreux chanteurs - dont Britney Spears, Sia, Charli XCX, Mikky Ekko et Foxes - pour montrer qu'il est toujours dans le coup et au diapason de l'electronic dance music (EDM).

On aurait préféré que Moroder nous fasse une leçon de «vraie» musique électronique. On prendra donc Déjà vu comme l'un des DJ sets que le musicien de 74 ans donne encore partout dans le monde: en toute légèreté, à l'image des tubes pop formatés et rarement efficaces que contient l'album. On devrait tout de même passer un bon moment en compagnie de Moroder à l'église Saint-Jean-Baptiste, le 18 septembre, pendant Pop Montréal.

À écouter : Déjà vu

** 1/2

POP Giorgio MoroderDéjà vu, Sony




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer