Faith No More: résurgence ***1/2

La PresseAlain Brunet 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Sol Invictus, «soleil invaincu», est une divinité romaine de l'Antiquité, un cri de ralliement des armées de César avant de passer à l'attaque... et aussi le titre d'un nouvel album signé Faith No More, enregistrement aux musiques baraquées, aux vertus «hypnotiques et gothiques» pour reprendre les dires des principaux intéressés.

Ajoutons une certaine théâtralité et une variété de climats au-delà de la référence métal, par exemple cet usage atypique du piano, de la guitare acoustique et d'autres sonorités, somme toute, assez douces pour une formation qui peut aussi opter pour la corrosion extrême.

De 1989 à 1998, ce groupe fut l'initiateur d'un mélange très particulier de heavy métal, funk et rock alternatif. Puis son excellent chanteur, Mike Patton, a opté pour des approches plus expérimentales (Mr. Bungle, Fantômas, John Zorn, etc.) et voilà le quintette californien de retour en studio après 17 ans d'hibernation.

Revenir ainsi à une approche plus simple, malgré le caractère atypique de ses ingrédients, est-il souhaitable? Chose certaine, cet album est loin d'être vilain.

À écouter: Separation Anxiety

MÉTAL ALTERNATIF. Faith No More. Sol Invictus. Reclamation Recordings.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer