Pfarmers: évasion spirituelle ***

La PresseÉmilie Côté 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Pfarmers réunit Danny Seim (Menomena, Lackthereof), Bryan Devendorf (The National), et Dave Nelson (David Byrne & St. Vincent, Sufjan Stevens). Un super-groupe qui fait rêver comme l'a fait Divine Fits, par exemple.

Mais à l'écoute de Gunnera, force est de constater que Pfarmers représente pour ses membres davantage un laboratoire d'idées qu'un carré de sable de plaisirs pop.

Le parolier Danny Seim rêve souvent qu'il se réincarne en Gunnera, une plante qui pousse sur les berges du Jourdain. Il est également fasciné par la spiritualité, le mythe de l'Eldorado et des sonorités tribales sud-américaines.

Ajoutez à cela des effets électroniques à la Kraftwerk, des cuivres, des pièces instrumentales et d'autres qui tendent vers le rock d'avant-garde, et vous avez entre les mains Gunnera, un album exploratoire fait pour s'évader.

Les mélomanes qui consentiront à ce contexte d'écoute y trouveront leur compte. C'est une fois averti qu'on pourra être patient et pleinement apprécier un titre comme The Ol River Gang (et la batterie caverneuse propre à Devendorf).

Un album à écouter en solo.

* * *

INDIE-ROCK. Pfarmers. Gunnera. Jurassic Pop.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer