Nils Frahms: le passeur ***

La PresseAlain Brunet 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Il faut certes se réjouir que le pianiste, compositeur et improvisateur Nils Frahm ouvre les horizons aux amateurs de musiques plus proches de la forme chanson ou de musiques électroniques en voie de devenir savantes.

C'est un passeur, en quelque sorte. S'ils s'en donnent la peine, ses fans peuvent ensuite aller aux sources de sa musique: romantique, impressionniste, minimaliste, électroacoustique.

Nils Frahm jouit certes d'une solide éducation musicale, ses études l'ayant conduit à bien connaître la musique de piano classique de tradition européenne.

À cette connaissance de bon étudiant (et non de virtuose), il ajoute ses propres assaisonnements - réverbération, piano préparé, effets percussifs, pratiques minimalistes, etc.

Alors? Au mieux, ce Solo doit être considéré comme une très jolie toile de fond chargée d'effets séduisants que l'on prend plaisir à voir se déployer sur scène, en temps réel. Mais rien de cet opus ne mène à conclure à de grands moments de musique instrumentale.

* * *

MUSIQUE INSTRUMENTALE. Nils Frahms. Solo. Erased Tapes.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer