Raretés de Saint-Saëns

La PresseClaude Gingras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Claude Gingras

La popularité de la 3e Symphonie de Saint-Saëns, avec sa spectaculaire partie d'orgue, a fait oublier les quatre symphonies de jeunesse du compositeur. De ces quatre, seules sont publiées celles de 1852 et 1859. (Dans son intégrale, Martinon utilisa les manuscrits pour les deux autres.)

Voici donc la no 1, en mi bémol, op. 2, et la no 2, en la mineur, op. 55, défendues avec ferveur par l'Orchestre symphonique de Malmö, Suède, et son chef Marc Soustrot. L'influence de Mendelssohn dans la no 1 et de Schumann dans la no 2 n'empêche pas d'admirer chez le jeune Saint-Saëns la maîtrise de l'écriture et de l'orchestre, et même de l'imagination dans le finale de la no 2. Disque virtuose couronné par la course folle du mythologique Phaéton.

À écouter: Finale de la Symphonie no 2

* * *

CLASSIQUE. Orchestre symphonique de Malmö. Symphonies nos 1 et 2 de Saint-Saëns. Naxos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer