James O'Donnell: Non à l'organiste **

La PresseCLAUDE GINGRAS 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Claude Gingras

Nouveau couplage des deux oeuvres les plus célèbres pour orgue et orchestre: la 3e Symphonie de Saint-Saëns et le Concerto de Poulenc.

Cette fois: le London Philharmonic Orchestra, son «principal chef invité», Yannick Nézet-Séguin, et l'organiste James O'Donnell, sous l'étiquette maison du LPO. Le Saint-Saëns que Nézet enregistra avec l'OM et Philippe Bélanger à l'orgue de l'Oratoire Saint-Joseph en 2005 demeure une étonnante réussite et ce nouveau disque n'y ajoute rien. Il est même déclassé par un Poulenc très décevant: direction inhabituellement routinière et organiste au jeu médiocre et à la registration sans imagination.

Pour le Poulenc, nette préférence à Olivier Latry. Réalisée chez Ondine avec un Philadelphia Orchestra bien supérieur au LPO, la version Latry comprend aussi le Saint-Saëns et une troisième oeuvre, la Toccata Festiva de Barber.

À écouter: Poco adagio de la 3e Symphonie de Saint-Saëns

CLASSIQUE

James O'Donnell, London Philharmonic Orchestra, dir. Yannick Nézet-Séguin

Saint-Saëns et Poulenc

LPO

**

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer