Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino: Alice revisitée ****

La PresseCHARLES-ÉRIC BLAIS-POULIN 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le compositeur et trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf et son compatriote d'origine malienne Oxmo Puccino, rappeur que d'aucuns surnomment le «Black Jacques Brel», ont pris le pari de magnifier sur scène, puis sur disque, le roman Alice au pays des merveilles.

Pour rendre justice à l'oeuvre de Lewis Carroll, les deux complices misent sur une production magistrale, où interviennent un orchestre classique et le choeur d'enfants la Maîtrise de Radio France. Bercé par le slam d'Oxmo, le texte se décline en 12 chapitres, autant de voyages dans l'imagination fertile et la faune retorse d'Alice.

L'ambiance musicale se transforme au gré des parties de croquet et des séances de narguilé surréalistes, pour prendre des allures d'opéra contemporain. Le pays dessiné par le tandem Maalouf-Puccino finit par gagner, à force d'originalité et de déconstruction, son indépendance de l'oeuvre originale.

À écouter: Les conseils d'une chenille

CHANSON

Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino

Au pays d'Alice...

M'ister Product

****

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer