Fred Pellerin : quand la musique éloigne du conte ****

La PresseCHARLES D'AMBOISE 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Avec son quatrième album, Fred Pellerin s'érige en maître de la chanson québécoise. Avec une poignée d'auteurs, il retrouve son habileté à jongler avec les mots et sa facilité à peindre le Québec qu'on aime.

À cent lieues de ses premières interprétations brouillonnes, Plus tard qu'on pense trouve l'équilibre entre contes et chansons, harmonisant airs sombres (Les couleurs de ton départ), moments de quiétude (C'est combien?) et instants d'émerveillement (Le musée du jamais vu).

Pellerin fait honneur à Vigneault sur Le grand cerf-volant, une relecture apaisée du classique de 1983. La ballade J'espère de pas tomber en amour avec toi, adaptée de Tom Waits, réchauffe les coeurs avec son fin jeu de guitare.

Un disque d'hiver qui gagne en profondeur à chaque écoute.

À écouter : J'espère de pas tomber en amour avec toi

FOLK

Fred Pellerin

Plus tard qu'on pense

Tempêté

****

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer