A Sunny Day in Glasgow : puissant abandon ****

La PresseÉMILIE CÔTÉ 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

A Sunny Day in Glasgow, articulé autour de Ben Daniels, qui a quitté Philadelphie pour aller vivre en Australie, doit son nom à un ex-membre écossais.

Pour la première fois en quatre albums, Daniels a confié la réalisation de Sea When Absent à Jeff Ziegler, connu pour son travail avec War On Drugs et Kurt Veil. Daniels a aussi préféré laisser la chanteuse Jen Goma (The Pains of Being Pure At Heart) prêter sa plume et sa voix à l'ensemble des chansons. Résultat : un chant féminin céleste en arrière-plan et des mélodies judicieusement construites à travers le foisonnement sonore shoegaze et synthpop des musiques.

Les chansons rêveuses invitent à l'abandon, tantôt en apesanteur (Never Nothing) tantôt avec une fougue rock (l'incandescente The Things They Do To Me), tantôt en mode introspectif ou psychédélique. À écouter si vous aimez Cults, My Bloody Valentine et Tame Impala.

À écouter : In Love With Useless

ROCK SHOEGAZE

A Sunny Day in Glasgow

Sea When Absent

Lefse Records

****




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer