David Binney : le jazz se trouve... ici ***1/2

Où se trouve donc cette musique qu'on ose encore nommer jazz ? Encore une fois, il faut lorgner chez David Binney pour prendre le pouls de sa migration via les territoires de l'indie rock, de l'électroacoustique ou de la musique contemporaine écrite.

Depuis un quart de siècle, l'édifice du saxophoniste, compositeur et leader esthétique ne cesse d'admettre de nouvelles rallonges. Cette fois, pas d'innovation frappante au programme : on observe plutôt le peaufinement de propositions antérieures avec quelques ajouts discrets côté fréquences de synthèse. Cette musique doit aussi sa cohérence à un noyau de fidèles collaborateurs - John Escreet, Wayne Krantz, Adam Rogers, Matt Brewer, Dan Weiss, etc.

Et, comme on l'observe depuis le brillant opus Oceanos, Binney annexe la voix humaine (Luis Cole et Nina Geiger) à son riche discours contrapuntique. Nourrissant.

À écouter : The Golden Zone

JAZZ

David Binney

Anacapa

Criss Cross Jazz

***1/2




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer