Eels : les merveilleux malaises

Derrière Eels se cache Mark Oliver Everett, prolifique auteur-compositeur américain. Avec la sortie de son 13e titre, le voici qui sort enfin de l'ombre et prend place nu - musicalement parlant - devant l'audiophile.

The Cautionary Tales of Mark Oliver Everett regorge de malaises, de souvenirs douloureux et de regrets. Sur cet album double - pur plaisir - , il avoue, de sa voix grave et brisée, sur fond musical composé essentiellement de clavier celesta, glockenspiel, piano et guitare, qu'il n'aurait pas dû quitter certains compagnons (Parallels) et sa petite amie (Agatha Chang).

Ah, si seulement il pouvait remonter le temps pour réparer les erreurs du passé (Series of Misunderstandings)...

N'empêche que ces expériences ont façonné l'artiste que l'on connaît aujourd'hui et qui affirme, mi-sérieux, sur Where I'm Going: «I've got a good feeling about where I'm going

À classer parmi les meilleurs disques de Eels.

À écouter: Lockdown Hurricane

* * * *

ROCK. Eels, The Cautionary Tales of Mark Oliver Everett, E Works.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer