Chloé Lacasse: à pas lents ***

Chloé Lacasse, gagnante des Francouvertes 2011, a offert cette année-là un premier disque marqué par quelques envolées rock. On pouvait donc s'attendre à la voir - ou plutôt à l'entendre - repartir sur ces bases pour son deuxième album. Il n'en est rien.

Lunes mise plutôt sur des arrangements circonscrits, moins chargés en électricité. Nous avons ainsi quitté l'effervescence de la ville pour nous enfoncer au coeur d'une nuit calme et sereine, en pleine campagne, nos pas éclairés par l'astre lunaire. «On était dû pour partir un certain temps», chante-t-elle, à juste titre, en conclusion du disque sur Furnace Creek.

Résolument pop, Lunes place le piano au coeur des arrangements. Ce faisant, la voix de Chloé Lacasse devient claire pour l'ouïe. Une voix rappelant Marie-Pier Arthur et Louis-Jean Cormier par la formule mélodique préconisée et qui met en valeur des textes sensibles.

À écouter: Pas lents




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer