Jimi Goodwin : confusion des genres ***

La PressePHILIPPE BEAUCHEMIN 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le chanteur de la formation anglaise Doves, Jimi Goodwin, y va d'un premier album solo intitulé Odludek.

En ouverture, la tonitruante Terracotta Warrior, armée de ses trompettes et de ses puissantes guitares - et même d'un grand coup de gong -, annonce un disque rock bien structuré. Eh bien non.

La production de Jimi Goodwin se poursuit en laissant entendre différents styles musicaux. Tantôt western pianoté (Panic Tree), tantôt musique de fête foraine (Man V Dingo): la confusion règne. L'artiste aurait dû recourir à l'aide salvatrice d'un réalisateur dans son studio d'enregistrement. C'est bien malheureux, car les envolées typiquement rock proposées par Goodwin, où la guitare sèche devient électrique (Oh Whiskey! et Hope, notamment), auraient mérité de prendre tout l'espace disponible.

À écouter: Oh Whiskey!

ROCK

Jimi Goodwin

Odludek

Heavently Recordings

***




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer