Alexandre Désilets : glorieux ****

La PresseÉmilie Côté 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Après une forte mouvance folk, la chanson pop-rock à grand déploiement fait un retour au Québec. De la musique aux élans pop reposant sur des fondations rock solides.

Fancy Ghetto d'Alexandre Désilets, coréalisé avec le claviériste François Lafontaine (Karkwa), en fait brillamment la démonstration. Des chansons aussi intelligentes sur papier que prenantes pour les oreilles... et les hanches.

Désilets chante les espoirs et les désillusions de personnages nocturnes, à travers des pièces dansantes de haute voltige rythmique et instrumentale (world, électro, new wave) qui rappellent la belle époque des Talking Heads.

Un solo de guitare surprend l'auditeur sur une pièce comme Hymne à la joie, des arrangements de claviers donnent de belles décharges électriques à Gloire du matin, alors que la «power ballade» Rejoins-moi flirte judicieusement avec la limite du bon goût.

Fancy Ghetto est le premier aspirant à notre rétrospective francophone annuelle.

À écouter : Gloire du matin

* * * *

CHANSON ROCK. Alexandre Désilets, Fancy Ghetto, Indica.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer