Nir Felder: crack émergent de la guitare jazz ***1/2

«Tone» intéressant même si relativement convenu, riche vocabulaire, articulation et fluidité remarquables: à n'en point douter, Nir Felder est un crack de la guitare jazz.

Formé à Berklee, mais aussi enfant de l'internet - classic rock, blues y ont été intégrés. De par ses titres et citations (Malcolm X, Jesse Jackson, etc.), ce Golden Age relativise l'idée d'un âge d'or culturel en ces temps ingrats.

À ces dix compositions originales participent le pianiste Aaron Parks, le contrebassiste Matt Penman et la batteur Nate Smith.

À l'évidence, Nir Felder n'a pas (encore) l'étoffe d'un compositeur d'exception. La majorité de ses pièces adoptent la forme chanson, au sein de laquelle il suggère un enrichissement harmonique et un territoire propice à l'improvisation.

Voici donc l'album d'un requin de la guitare jazz ayant recruté d'autres requins. Surtout intéressant pour le jeu, l'impro, la soudure entre musiciens.

À écouter : Ernest / Protector

* * * 1/2

JAZZ. Nir Felder, Golden Age, Okeh.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer