East India Youth: début prometteur ***1/2

La PresseALAIN BRUNET 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le jeune Londonien William Doyle a choisi le pseudo East India Youth pour son premier album, Total Strife Forever.

Il a choisi l'indie pop électronique et ça s'entend : ses musiques sont entrelardées de séquences chantées qui en relèvent la saveur. C'est d'abord de l'électro, mais c'est aussi de la brit pop électro ! Sa voix est généreuse et fait état de qualités naturelles, ses propositions chorales sont très bien ficelés.

Comme tant de jeunes artistes aujourd'hui, William Doyle peut compter sur une riche culture musicale. Consciemment ou non, ses références le conduisent à créer de fort bonnes musiques instrumentales et des emballages singuliers pour ses chansons. On prédit un bel avenir au concept East India Youth.

À écouter: Looking for Someone

ÉLECTRO

East India Youth

Total Strife Forever

Stolen Recordings

*** 1/2




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer