Darcy James : Babylone, Brooklyn et la société secrète ****

La PresseALAIN BRUNET 4/5

Partager

Sur le même thème

Les sources d'inspiration de cette fresque jazzistique sont balkaniques, gitanes, minimalistes américaines, tonales, atonales, modales, dodécaphoniques, impressionnistes, sérielles, métal, funk, foraines et plus encore.

Comme le dirait Panoramix, plus d'un siècle de musique contemporaine ou moderne nous contemple! D'origine canadienne, éduqué en partie à Montréal, le New-Yorkais Darcy James Argue offre ici une entreprise des plus ambitieuses pour big band de jazz (sa Secret Society), témoignant des multiples langages musicaux que reflète son environnement immédiat. Brooklyn Babylon n'a rien de cacophonique pour autant; ce furieux mélange des genres peut sembler échevelé de prime abord, les écoutes successives mènent à infirmer cette perception. Enfin, presque...

Bien que demeurent quelques impressions de disparités, on ne peut que s'incliner devant ces avancées formelles proposées par le compositeur, arrangeur et leader. Assurément pionnier d'une nouvelle ère du big band

À écouter: The Tallest Tower in the World

JAZZ

Darcy James Argue's Secret Society

Brooklyn Babylon

****

New Amsterdam




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer