Éric Lapointe: remixer ma vie

Éric Lapointe... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Éric Lapointe

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Katia Gagnon
La Presse

Chaque semaine, un musicien parle des chansons qui ont bercé sa vie. Cette semaine: Éric Lapointe.

Le «bum national» a lancé il y a un mois son huitième album original, Délivrance. On y retrouve le parolier fétiche de Lapointe, feu Roger Tabra, ainsi que son fidèle guitariste Stéphane Dufour. Mais cet album porte surtout la marque de La voix, puisque Lynda Lemay et Michel Rivard, qui ont tous deux été mentors dans l'équipe Lapointe, signent quatre chansons à eux deux. Le chanteur y va également de duos avec des participants de l'émission: Noémie Lafortune et Travis Cormier.

Son plus vieux souvenir musical

Au clair de la lune, chantée par sa mère

«Ma mère chante très bien. Comme on voyageait beaucoup en auto quand j'étais jeune - mon père vient de Jonquière, ma mère vient de Sept-Îles -, ma mère traînait toujours ses livres de chansons. C'était ça l'activité en auto: on chantait.»

Une chanson qu'il écoutait, enfant

Le p'tit bonheur de Félix Leclerc

«J'ai eu une guitare à 8 ans. J'ai commencé par m'essayer avec Beau Dommage, Félix Leclerc... Le p'tit bonheur, c'est dans les 10 premières chansons que j'ai apprises à la guitare. Je n'écoutais pas nécessairement beaucoup de musique parce qu'il n'y avait pas de système de son à la maison. Plus tard, j'ai gagné de l'argent en passant les journaux, je me suis acheté un petit [radiocassettes] et je me suis abonné à Columbia pour avoir les cassettes gratis! Les deux premiers albums que j'ai achetés, c'est Led Zeppelin et AC/DC.»

La chanson dont il est le plus fier

Loadé comme un gun

«Il n'y a pas de chanson qui résume ma carrière. Chaque album est une tranche de ma vie. Je suis fier de toutes mes chansons, mais celle que j'ai le plus de plaisir à faire en show, c'est Loadé comme un gun. J'aime la chanter et j'aime voir les gens la chanter comme s'ils étaient sur la scène.»

Une chanson d'un autre artiste dans laquelle il se reconnaît

Avec le temps, de Léo Ferré

«C'est tellement une chanson empreinte de sagesse, de maturité. C'est ma chanson de prédilection quand j'ai de la peine. D'après moi, c'est la plus grande chanson francophone jamais écrite.»

Une chanson qu'il ne se lasse jamais d'interpréter

Terre promise

«Je n'ai jamais donné un concert sans faire Terre promise. C'est la chanson qui m'a parti. C'est la première chanson que j'ai entendue chantée en choeur par une foule. Je l'ai écrite à 16 ans, six ans avant qu'elle sorte sur disque. C'est la chanson qui fait partie de ma vie depuis le plus longtemps.»

Une chanson qu'il rêverait d'interpréter

My Way de Frank Sinatra

«Il y en a tellement! Récemment, on a fait une soirée hommage à André Ménard [cofondateur de l'Équipe Spectra], un vieux chum. Je suis allé à la soirée, et j'ai fait My Way. Ça faisait longtemps que je cherchais un prétexte pour l'interpréter, celle-là, parce que je suis trop jeune pour la chanter...»




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer