Exclusif

Québec bonifie son aide à l'industrie musicale

Alors que l'industrie musicale vit des turbulences en raison de la montée en... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

ARCHIVES REUTERS

(Québec) Alors que l'industrie musicale vit des turbulences en raison de la montée en flèche de la popularité d'applications comme Spotify, la nouvelle ministre de la Culture, Marie Montpetit, dévoilera aujourd'hui son plan pour la musique en investissant 8,4 millions sur deux ans.

Cette enveloppe, qui sera dépensée entre 2017 et 2019, est divisée en quatre axes, dont le plus important (5,75 millions) servira en bonne partie à soutenir les entreprises de production musicale dans leur virage numérique.

En septembre dernier, l'Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) avait demandé à Québec d'accorder d'urgence 15 millions pour permettre d'affronter les géants numériques qui imposent, disait-elle, un modèle d'affaires qui empêche ces entreprises de se développer. Lors du dernier budget, le gouvernement avait finalement bloqué 5 millions sur deux ans pour répondre à cette demande.

Avec ce nouveau plan d'action, a confirmé le cabinet de la ministre Montpetit à La Presse, le ministère de la Culture ajoute ainsi un peu plus de 3 millions à ce qui avait déjà été annoncé au secteur musical pour le soutenir dans son adaptation à la réalité du streaming.

Parmi ses axes d'action, le plan pour la musique comporte également 1,7 million destiné à promouvoir la chanson francophone, en soutenant principalement celle destinée «aux jeunes dans les festivals et les événements».

Alors que la ministre de la Culture doit dévoiler d'ici la fin de la session parlementaire sa politique culturelle et son plan d'action chiffré, attendus de pied ferme par le milieu artistique, ces sommes sont décrites comme étant un «premier pas» du gouvernement envers le secteur musical.

L'industrie de la musique fête ses créateurs

Cette annonce survient à deux jours du Gala de l'ADISQ, qui se déroule dimanche à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts (le gala est télédiffusé à ICI Radio-Canada Télé). La semaine entière s'est déroulée sous le signe de la musique, avec les Rencontres de l'ADISQ mardi, puis le Premier Gala et le Gala de l'industrie, hier.

En lice dans 11 catégories cette année, Klô Pelgag a pris les devants en remportant deux prix au Premier Gala (album de l'année - alternatif et album de l'année - choix de la critique), alors que le réalisateur de son album, Sylvain Deschamps, a été sacré réalisateur de l'année au Gala de l'industrie.

Leonard Cohen a remporté, à titre posthume, les trophées de l'album de l'année - anglophone (pour You Want It Darker) et de l'artiste québécois s'étant le plus illustré hors Québec.

- Avec Frédéric Murphy, La Presse




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer