Quand The Killers tourne à Saint-Placide

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est dans une demeure de Saint-Placide, dans les Basses-Laurentides, au coeur d'une érablière de la municipalité et avec une équipe entièrement québécoise que le groupe américain The Killers a tourné Run For Cover, son plus récent vidéoclip sorti en début de semaine.

Le groupe emblématique de Las Vegas, à qui l'on doit des succès tels que Read My Mind, Shot At Night, Runaway ou Mr. Brightside, s'était plutôt fait discret depuis la sortie en 2012 de l'album Battle Born. Du moins jusqu'à l'annonce en juin dernier d'un nouvel opus, Wonderful Wonderful, à paraître le 22 septembre et dont le nouvel extrait Run For Cover a été dévoilé lundi. Et le vidéoclip de ce titre a été presque entièrement tourné à Saint-Placide par l'équipe des productions Parce Que Films pour le compte de Moment Factory. The Killers a recouru à leurs services après avoir vu le travail commun des deux entreprises montréalaises pour le vidéoclip Creature Comfort d'Arcade Fire.

«On est l'un des principaux fournisseurs de Moment Factory pour les tournages en action réelle», a expliqué à La Presse David Pierrat, producteur et réalisateur chez Parce Que Films.

«On avait un concept de vidéoclip dans lequel le groupe n'apparaissait pas à la base. Mais il a finalement été intégré. Nous sommes donc allés filmer The Killers à Vegas. En tant que producteur québécois, on essaie le plus souvent possible de réaliser nos projets chez nous. C'est une histoire simple, visuellement forte, mais dont la trame narrative reste simple: on a une femme qui découvre les manigances de son mari, avec une poursuite dans les bois et un accident de voiture», précise le producteur délégué.

Une demeure de Saint-Placide a servi de décor pour... (Photo fournie par les propriétaires de la maison où s’est déroulé le tournage du vidéoclip) - image 2.0

Agrandir

Une demeure de Saint-Placide a servi de décor pour plusieurs plans de Run For Cover. 

Photo fournie par les propriétaires de la maison où s’est déroulé le tournage du vidéoclip

Une industrie qui se porte mal

L'entreprise montréalaise Parce Que Films a également fait le vidéoclip Creature Comfort d'Arcade Fire pour le compte de Moment Factory. Les deux clips sont d'ailleurs réalisés par Tarik Mikou (qui a cette fois pu compter sur la collaboration d'Éric Morin) et leur direction photo a été assurée par Pierre Gill (Blade Runner 2049Polytechnique).

«Ça reste assez anecdotique de tourner des vidéoclips comme ceux-là au Québec. L'industrie est sous le respirateur artificiel depuis des années et se porte très mal. Il y avait deux bourses principales attribuées aux vidéoclips dont une a disparu cette année. Cette semaine, je tourne un clip d'un groupe québécois pourtant établi avec 8000 $ de budget. C'est bien en dessous du minimum, mais je voulais travailler avec ces gens-là!», conclut David Pierrat.

The Killers se produira à la Place Bell de Laval le 6 janvier prochain dans le cadre de sa tournée nord-américaine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer