La liste de... Boogat

Au cours de la dernière année, Boogat a... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Au cours de la dernière année, Boogat a séjourné au Mexique pour enregistrer un nouveau disque, intitulé San Cristobal Baile Inn, sur lequel il chante en français et en espagnol et qui sortira en septembre.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Rodgers

Collaboration spéciale

La Presse

Le chanteur Boogat donnera un spectacle bénéfice au Divan Orange le 9 février, pour contribuer au parrainage privé d'une famille de réfugiés syriens formée de deux parents et de deux jeunes garçons.

Au cours de la dernière année, Boogat a séjourné au Mexique pour enregistrer un nouveau disque, intitulé San Cristobal Baile Inn, sur lequel il chante en français et en espagnol et qui sortira en septembre.

«Je suis dans une période de transition, car je suis passé d'être un artiste qui jouait essentiellement au Québec à un artiste plus international», dit-il.

Les choix de Boogat

> Littérature: La bête à sa mère, de David Goudreault

«Je pense que c'est le meilleur livre québécois que j'ai lu depuis longtemps. C'est écrit du point de vue d'un adulte dont la mère avait de gros problèmes psychologiques. C'est un auteur qui a une voix, un vrai propos, une belle plume, très organisée. C'est écrit de main de maître, avec une grande poésie.»

> Cinéma: Les films de Pedro Almodóvar

«J'adore les films de Pedro Almodóvar, qui sont toujours majestueux et très bons. Je les vois tous quand ils sortent et j'irai bientôt voir le nouveau, Julieta. Mon préféré est Hable con ella (Parle avec elle), que je trouve vraiment puissant, et j'aime aussi beaucoup Volver

> Littérature: L'homme qui aimait les chiens, de Leonardo Padura

«Padura est un auteur cubain. C'est vraiment l'un des plus grands livres que j'ai lus de ma vie, peut-être ma plus grande découverte littéraire depuis Gabriel García Márquez.»

> Bande dessinée: Macanudo, de Liniers

«C'est un roman graphique d'un auteur argentin. C'est vraiment drôle, pour tous les âges. C'est un humour argentin, de Buenos Aires, qui est très proche de l'humour québécois. J'ai découvert cela au Mexique en espagnol et j'ai découvert en revenant ici qu'il avait été traduit en français aux éditions La Pastèque.»

> Musique: Cavalo, Rodrigo Amarante

«C'est un chanteur brésilien qui vit à Paris et qui s'est fait beaucoup connaître en signant la chanson d'ouverture de la série Narcos. C'est un très beau disque, et il va être en spectacle à Montréal en juillet pendant le Festival de jazz. C'est un de mes artistes contemporains préférés.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer