Prise de son: Le Taverne Tour et Ludovic Alarie

Fred Fortin est l'un des 25 artistes qui... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Fred Fortin est l'un des 25 artistes qui participent au Taverne Tour 2017.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Perdu parmi les nombreuses sorties de la semaine, les actualités musicales et les innombrables spectacles à Montréal? Chaque mois, notre journaliste vous sert de guide.

Le Taverne Tour prend de la bouteille

Galvanisés par le succès de la première édition, l'année dernière, les organisateurs du festival-événement Taverne Tour doublent la mise avec une formule rehaussée. «Plus de shows, plus de tavernes, plus de tout», résume la cofondatrice Marilyne Lacombe. Du 2 au 4 février, 15 troquets du Plateau - ils étaient 9 l'an dernier - se transformeront en salles de concert intimes pour accueillir 25 artistes d'ici et d'ailleurs, parmi lesquels Fred Fortin, Jesse Mac Cormack, Ponctuation, Laura Sauvage (Hay Babies) ou encore le duo blues garage de l'Indiana Left Lane Cruiser. Le mantra: «sortir des conventions». En plus de sa programmation majorée, le Taverne Tour, naguère confiné à l'avenue du Mont-Royal, s'étendra à la rue Saint-Denis. À quand un tel happening dans d'autres arrondissements? «La formule est facilement exportable», acquiesce Mme Lacombe. La réponse complète en 2018.

Consultez la programmation: http://www.tavernetour.ca/

Sortie: Dans L'appartement de Ludovic Alarie

L'appartement de Ludovic Alarie, offert depuis le 27 janvier, comprend 10 pièces: des antichambres groovies, des fumoirs aux effluves vaporeux et des puits lumineux par où vont et viennent le bassiste Mishka Stein (Patrick Watson) et le batteur Woody (Plants & Animals). «Les pièces ont toutes été jouées en studio pour la première fois», dit le chanteur de 23 ans, déjà propriétaire d'un album homonyme depuis 2014. «Quand on crée, je pense que la version initiale est toujours la meilleure. Et je fais totalement confiance aux musiciens.» Si la trame sonore s'est construite en seulement quatre ou cinq jours sous la direction du réalisateur Warren Spicer (Plants & Animals, bis), les textes, eux, ont été agencés pendant quatre ou cinq mois. De leurs voix complices et satinées, Ludovic Alarie et Adèle Trottier-Rivard observent, murmurent, commentent les allées et venues des locataires. Les visiteurs, eux, sortent de L'appartement convaincus de signer le bail.

Sur internet

  • Camuz rend l'âme
Porte-voix insoumis de la scène musicale montréalaise, le blogue Camuz Musique Montréal, jadis magazine, tire sa révérence après huit ans de loyaux services. Éclaireur des artistes de l'ombre et défricheur de talents émergents, il laisse dans le deuil une fidèle communauté de mélomanes. Et c'est la crise publicitaire qui fait une énième victime.

  • Le Divan Orange menacé
La mythique salle de spectacle du boulevard Saint-Laurent a encaissé une série de coups durs ces dernières années, à tel point que sa mission est menacée. Dans une lettre publiée sur sa page Facebook, l'équipe du Divan Orange détaille la situation et sollicite l'aide du public.

Lisez la lettre

Boogat pour les réfugiés syriens

Le bricoleur de sons montréalais Boogat et la formation country-folk The Vasts participeront à un concert-bénéfice le 9 février au Divan Orange pour financer le parrainage d'une famille de réfugiés syriens coincée au Liban dans des «conditions inquiétantes». Les fonds amassés - les billets coûtent 12 $ - aideront un groupe de six familles du Québec à «offrir un appui moral, logistique et financier» au couple de migrants qui a fui la guerre avec ses deux enfants en 2013. Une campagne de sociofinancement a aussi été lancée.

Le point sur...: iHeartRadio, c'est quoi?

Les auditeurs FM auront sans doute remarqué que certaines stations «ploguent» allègrement iHeartRadio dans leur programmation. De quoi s'agit-il? D'une application qui permet d'écouter en streaming environ 200 radios selon le genre ou l'humeur. Aux États-Unis, des options payantes rendent possible la «réécoute» des chansons et l'accès à un vaste répertoire, et tentent ainsi de rivaliser avec Apple Music, Tidal et Spotify. À la fin de 2016, Bell a obtenu l'exclusivité du service gratuit - pour l'instant - au Canada. Voilà pourquoi ses quelque 100 chaînes, dont Énergie, Boom et Rouge fm, canonnent fièrement leur alliance. Difficile toutefois d'imaginer comment le service pourra en découdre avec TuneIn et son inventaire de 100 000 stations. Le quatrième iHeartRadio Music Awards se tiendra le 5 mars à Los Angeles: c'est le rappeur torontois Drake, cité 12 fois, qui domine les nominations. Des concerts sont aussi organisés par la webradio de ce côté-ci de la douane.

En concert

  • Émile Bilodeau, ce soir au Lion d'or
  • Kid Koala, jusqu'au 4 février au Centre Phi
  • L'Osstidtour, les 4 et 17 février au Club Soda
  • Blue Rodeo, le 8 février à la Place des Arts
  • Le Trouble, le 9 février au Petit Campusà
  • Antoine Corriveau, le 11 février au Centre Phi
  • Run the Jewels, le 22 février au Métropolis
  • Matt Holubowski, le 23 février au Club Soda
  • Tryo, le 23 février au Métropolis
  • Les Hay Babies, le 24 février au Club Soda
  • Maroon 5, les 24 et 25 février au Centre Bell
  • Valaire, le 28 février au Club Soda

Sorties d'albums

  • Almanach, de Patrice Michaud, le 3 février
  • J'ouvert, de Wyclef Jean, le 3 février
  • Raphaël Denommé (EP), le 10 février
  • Prisoner, de Ryan Adams, le 17 février
  • Noir éden, de Peter Peter, le 24 février
  • Blue Ceilings, de The Franklin Electric, le 24 février
  • Landing, de Beyries, le 24 février
  • Twin Solitude, de Leif Vollebekk, le 24 février
  • Damien Robitaille, titre et date à déterminer




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer