• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > La consommation de musique en hausse aux États-Unis 

La consommation de musique en hausse aux États-Unis

La consommation musicale sur demande sur les services d'écoute...

Agrandir

La consommation musicale sur demande sur les services d'écoute comme Spotify a bondi au cours de la dernière année.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Grâce aux services d'écoute en ligne, les revenus engendrés par l'industrie de la musique ont augmenté de 3% de 2015 à 2016 aux États-Unis, selon le rapport annuel officiel de Nielsen Soundscan dévoilé hier. Il s'est ainsi consommé l'équivalent de près de 561 millions d'albums en 2015, contre 544 en 2015 et 477 en 2014.

561 millions

Il s'est consommé légalement l'équivalent de près de 561 millions d'albums en 2016, contre 544 en 2015 et 477 en 2014. Il faut savoir que depuis quelques années, Nielsen considère qu'une chanson écoutée en continu («streamée») 1500 fois équivaut à la vente d'un album.

+76%

La consommation musicale sur demande sur les services d'écoute comme Spotify, Google Play et Apple Music a augmenté de 76% de 2015 à 2016, ce qui compense la chute des ventes d'albums en format numérique et physique (-17%).

Pour la première fois, l'équivalent en ventes de la musique écoutée par abonnement sur demande a surpassé le total des ventes d'albums numériques. En résumé, de plus en plus de gens choisissent de s'abonner à des services de diffusion en continu plutôt que d'acheter des albums sur iTunes.

«Grâce à l'émergence des nouvelles technologies et chaînes qui permettent la découverte et l'engagement, les consommateurs trouvent de nouvelles façons d'écouter de la musique», a déclaré David Bakula de Nielsen Soundcan dans le rapport de sa firme, qui compile officiellement les ventes de musique en Amérique du Nord depuis 1991.

Views, de Drake, trône au sommet des albums... (Photo Charles Sykes, Archives Associated Press) - image 2.0

Agrandir

Views, de Drake, trône au sommet des albums les plus populaires de l'année aux États-Unis.

Photo Charles Sykes, Archives Associated Press

L'année de Drake

Les trois albums les plus populaires de l'année aux États-Unis (incluant la diffusion en continu et les ventes): 

Views, Drake

25, Adele

Lemonade, Beyoncé

Les trois chansons les plus populaires de l'année aux États-Unis (incluant la diffusion en continu et les ventes): 

One Dance, Drake

Closer, Chainsmokers

Work, Rihanna (avec Drake)

Adele a connu un grand succès cette année... (Photo Danny Moloshok, Reuters) - image 3.0

Agrandir

Adele a connu un grand succès cette année avec son album 25.

Photo Danny Moloshok, Reuters

Adele, une fois de plus

Répétant une prouesse qu'elle était la seule artiste à avoir accomplie dans l'histoire de Nielsen Soundscan, Adele domine les ventes d'albums complets pour la deuxième année consécutive avec 25. Elle avait réalisé le même exploit avec son album 21 en 2011 et 2012.

Les vinyles: toujours en hausse

La vente de vinyles poursuit sa hausse entamée il y a 11 ans avec un bond de 10% des exemplaires vendus. Les trois disques les plus vendus de 2016 en format vinyle sont Blurryface de Twenty One Pilots (68 000), Blackstar de David Bowie et 25 d'Adele.

En vrac

Le rapport annuel de Nielsen Soundscan pour le territoire américain révèle une foule de données pertinentes, notamment pour les agences de marketing. Les amateurs de country sont encore nombreux à acheter des albums en format CD (ceux de Chris Stapleton, Garth Brooks, Joey + Rory, et Blake Shelton sont dans le top 10 de 2016). Justin Bieber trône au sommet du top radio avec sa chanson Love Yourself. Le clip sur demande le plus populaire en 2016? Panda de Desiigner.

Soulignons que le rapport de Nielsen Soundcan pour le Canada doit sortir ce matin.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer