Dédé Fortin: la guitare tourmentée

Dédé Fortin en spectacle en novembre 1998.... (PHOTO RÉMI LEMÉE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Dédé Fortin en spectacle en novembre 1998.

PHOTO RÉMI LEMÉE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Elles tonnent ou pépient sur scène pour combler nos oreilles. Mais certaines ont plus que des notes à partager: nous vous présentons cinq guitares de musiciens québécois sortant de l'ordinaire ou ayant une histoire particulière à livrer.

Loin d'être un modèle de collection à la valeur exorbitante, la guitare qui a accompagné les dernières années de Dédé Fortin jouit néanmoins d'un privilège que bon nombre d'instruments luxueux lui envieraient: elle est exposée au Musée de la civilisation de Québec depuis 2015.

Cette réédition de Fender Telecaster Thinline 72, fabriquée entre 1994 et 1995 au Japon, se dresse comme un symbole de l'âme tourmentée de son ancien propriétaire. Elle en porte même les stigmates: râpée sur divers endroits du corps, elle exhibe également une large brûlure sur la tête, réminiscence de cigarettes qui s'y consumaient lorsque Dédé jouait.

Le leader des Colocs, qui possédait peu de guitares, en avait fait son accompagnatrice de prédilection dès 1995, un choix fort adapté à son style. «Il aimait particulièrement le rockabilly, le swing, le reggae, donc il aimait les sons de guitares edge comme la Thinline, pour tenir la rythmique», confie l'ex-batteur du groupe Jimmy Bourgoing.

Dédé affichait toutefois une certaine nonchalance à son égard.

«À chaque fin de spectacle, sur la dernière note, il lançait sa guitare vers les coulisses, où Carlos Camacho, technicien aux instruments des Colocs, la rattrapait», rapporte Philippe Meilleur, auteur d'une biographie de Dédé Fortin.

«Elle a beaucoup volé dans les airs, se souvient M. Camacho. Une fois, il faisait complètement noir, et la guitare est apparue comme par magie dans mes mains.»

Fatalement, elle finira un jour par chuter - en l'absence du technicien -, ce qui n'entraînera, par miracle, qu'un dégât mineur; une simple mécanique (clé servant à l'accordage) cassée.

La Fender Telecaster Thinline 72 de Dédé Fortin... (PHOTO JULIEN AUGER, FOURNIE PAR LE MUSÉE DE LA CIVILISATION) - image 2.0

Agrandir

La Fender Telecaster Thinline 72 de Dédé Fortin est présentée au Musée de la civilisation du Québec dans le cadre de l’exposition Le temps des Québécois.

PHOTO JULIEN AUGER, FOURNIE PAR LE MUSÉE DE LA CIVILISATION

Petite soeur de feu

Aujourd'hui, la Fender ne plane plus, sagement exposée au musée. «Il y a eu des offres pour l'acheter, que nous avons refusées», raconte l'un des frères de Dédé, Réal Fortin, qui gère sa succession. «L'an passé, le Musée de la civilisation nous a convaincus de l'offrir, pour des raisons patrimoniales.»

Dans la vitrine, aux côtés de l'élégante Telecaster, se profile une deuxième silhouette: celle de la «guitare de feu», une acoustique que Dédé trimballait partout, lors de visites en famille ou chez des amis, et sur laquelle il composait. Cette petite soeur, dont la marque et le modèle sont inconnus, n'a pas non plus été épargnée. «Elle est tellement maganée et croche qu'un luthier nous a dit qu'elle était irrécupérable», signale Réal Fortin.

Irrécupérable, à l'image du musicien qui la jouait, diront certains, non sans amertume.

Carte d'identité

Réédition Fender Telecaster Thinline f-hole '72 (Japon)

Où la voir? 

- Au Musée de la civilisation de Québec

- Dans la plupart des vidéos de spectacle des Colocs après 1995

Où l'écouter?

- Sur les albums Atrocetomique (1995) et Dehors Novembre (1998)

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Richard Séguin: la guitare kidnappée

    Musique

    Richard Séguin: la guitare kidnappée

    La guitare: objet de rêve, mais aussi objet convoité. Richard Séguin l'a appris à ses dépens, lui dont l'un des instruments est parti voguer sur le... »

  • Rick Haworth: la guitare chocolatée

    Musique

    Rick Haworth: la guitare chocolatée

    Elles tonnent ou pépient sur scène pour combler nos oreilles. Mais certaines ont plus que des notes à partager: nous vous présentons cinq guitares de... »

  • Martin Leon: la guitare baroudeuse

    Musique

    Martin Leon: la guitare baroudeuse

    Elles tonnent ou pépient sur scène pour combler nos oreilles. Mais certaines ont plus que des notes à partager: nous vous présentons cinq guitares de... »

  • Steve Hill: la guitare démaquillée

    Musique

    Steve Hill: la guitare démaquillée

    Elles tonnent ou pépient sur scène pour combler nos oreilles. Mais certaines ont plus que des notes à partager: nous vous présentons cinq guitares de... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer