Chapeau M83!

Après Grimes qui a encore préféré avoir des filles qui dansent à ses côtés... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après Grimes qui a encore préféré avoir des filles qui dansent à ses côtés plutôt que des musiciens, Anthony Gonzalez a prouvé qu'un producteur de musique électronique peut donner des spectacles à grand déploiement instrumental.

Le musicien français derrière le projet M83 a créé un mur de son, dimanche soir, devant les scènes principales, au festival Osheaga. À ses côtés, un batteur, une claviériste-choriste et deux multi-instrumentistes (basse, saxophone, percussions).

C'est à la guitare que Gonzales a fait une entrée fracassante avec la chanson Reunion, tirée de son excellent avant-dernier album Hurry Up, We're Dreaming, sorti en 2011, que nous avons nettement préféré à Junk, sorti en avril dernier.

L'extrait Do it, Try It a néanmoins pris une toute autre ampleur sur scène dimanche soir. « Osheaga, est-ce que ça va bien, a crié en français Anthony Gonzales. Ravis d'être avec vous ce soir. »

Ravis, en effet, nous étions.

Au son de We Own The Sky, M83 possédait en effet le ciel. La chanteuse Mai Lan est venu chanter Bibi the Dog et Go ! comme elle le fait sur l'album Junk.

Puis le public a savouré ce qu'il attendait: l'excellente et envoûtante pièce Midnight City.

Conclusion? Chapeau M83.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer