• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Céline après René: le spectacle et le disque influencés 

Céline Dion après René: le spectacle et le disque influencés

Céline Dion... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Céline Dion

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Céline Dion est une joueuse d'équipe à l'écoute de ses proches collaborateurs, nous dit son entourage. Mais depuis le départ de son mari et imprésario René Angélil, elle a l'occasion de se révéler davantage en tant qu'artiste, comme le démontre le spectacle qu'elle présentera 17 fois au Québec à compter du 31 juillet.

En spectacle: un choix parfaitement assumé

De son propre aveu, Céline Dion se fait plaisir dans son nouveau spectacle.

«Dans nos rencontres, Céline s'est levée et a dit: "Il faut que ça marche pour moi, les textes et l'enchaînement des chansons. Il faut que ça reflète mes états d'âme"», raconte le directeur musical Scott Price.

«Par la volonté de Céline, on fait vraiment un show différent de ce qu'on faisait avant sur le plan de la ligne dramatique, ajoute le concepteur visuel Yves Aucoin. D'habitude, en aréna, on commençait fort et on avait une courbe plus "rock show d'aréna". Mais elle voulait commencer dans la sobriété avec un long crescendo. Au début, je lui disais: "T'es certaine? On va se retrouver devant 20 000 personnes." Elle a dit: "Oui, j'assume ça." Et ça marche vraiment bien.»

C'est Céline Dion qui a insisté pour interpréter des chansons qu'elle avait rarement, sinon jamais chantées sur scène. C'est elle aussi qui a décidé que son pot-pourri acoustique ne serait pas composé de grands succès.

«Dans notre école de pensée, un medley acoustique, c'est des tounes connues, connues, connues, dit Yves Aucoin. Céline a dit: "Non, c'est pas ça que je veux faire." Ce sont toutes des chansons peu connues, mais elle l'assume, elle le livre. Tu l'as dans la face et c'est super beau.»

«C'était exactement son attitude: elle n'avait pas peur. Elle a dit: "Je veux faire ces chansons-là pour que les gens entendent des tounes qu'ils n'ont jamais entendues"», explique Aldo Giampaolo.

Parmi ces chansons, il y en a quatre de l'album 1 fille et 4 types, paru en 2003 alors que Céline Dion s'installait au Colosseum du Caesars Palace. «À Las Vegas, elle s'est assise avec moi et m'a fait écouter l'album au complet tellement elle tripait dessus», se souvient Scott Price.

«René aurait probablement critiqué quelques-unes des chansons que j'ai choisies, alors je me suis tournée vers Aldo et il m'a donné son accord. Il s'est arrangé avec René plus tard», nous disait en riant Céline Dion le mois dernier à Paris.

Sur disque: des idées de chansons

Scott Price ne s'étonnerait pas que le nom de Céline Dion figure parmi les auteurs-compositeurs de son prochain album en anglais, prévu en 2017. «Elle participe de plus en plus. Elle est inspirante: 49 idées sur 50 qu'elle a fonctionnent.»

Price, le directeur musical que Céline Dion appelle son «collaborateur», a réalisé cinq des chansons de l'album Encore un soir qui va paraître le 26 août.

«Dans le premier arrangement que j'avais fait pour Ordinaire, le début était un peu plus nourri, plus orchestral, raconte-t-il. Elle a enlevé des choses, elle voulait que ce soit plus un crescendo.»

«Quand on jamme, elle a de super bonnes idées. Pas seulement musicales, des idées de texte aussi, très cool, vraiment intéressantes.»

«Ça fait longtemps que Céline aurait dû avoir des crédits dans ses chansons, affirme Aldo Giampaolo. Sur son nouvel album, c'est elle qui a donné le fil conducteur à partir duquel Grand Corps Malade a écrit le texte de la chanson Les yeux au ciel qui parle des enfants avec lesquels on perd le contact parce qu'ils sont accrochés à leur iPhone ou leur iPad.»

Écrire dans l'ombre

Jamais auparavant Céline Dion ne s'était autant impliquée dans des chansons d'un de ses disques, reconnaît-elle.

«J'écris des chansons un peu dans l'ombre qu'on capte parfois avec de petits appareils ou qui ne sont pas dévoilées encore», nous dit-elle timidement.

C'est elle également qui, pour son nouvel album, a demandé à Jean-Jacques Goldman (Encore un soir) et à Francis Cabrel (Plus qu'ailleurs) de lui écrire des chansons et qui a tenu à reprendre Ordinaire de Charlebois, adaptée pour elle par Mouffe. À la cérémonie des Billboard Music Awards, le 22 mai dernier, c'est à Pink qu'elle a demandé une chanson, Recovery, qu'on entendra sur son album en anglais l'an prochain.

Scott Price, lui, rêve que Katy Perry écrive pour Céline, même s'ils n'en sont pas rendus là, précise-t-il: «Une chanson comme Firework, imaginez ça chantée par Céline. Ça marcherait!»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Céline Dion sans René: un rôle accru

    Entrevues

    Céline Dion sans René: un rôle accru

    Céline Dion est une joueuse d'équipe à l'écoute de ses proches collaborateurs, nous dit son entourage. Mais depuis le départ de son mari et... »

  • Le blitz télé américain de Céline

    Musique

    Le blitz télé américain de Céline

    La chaîne NBC a consacré non pas une, mais quatre émissions en moins de 12 heures à Céline Dion, vendredi. Compte rendu d'un blitz à l'américaine. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer