Robert Charlebois surprend Céline chez Drucker

Robert Charlebois a surpris la diva lors de... (photo fournie par la production)

Agrandir

Robert Charlebois a surpris la diva lors de son passage à l'émission française Le grand show, qui sera diffusée à l'automne.

photo fournie par la production

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Céline Dion n'a pas chômé depuis qu'elle s'est installée à Paris il y a une semaine en prévision du premier concert de sa tournée estivale, qui aura lieu ce soir à Anvers, en Belgique. Mercredi dernier, la chanteuse a même participé à deux émissions de télé qui seront diffusées à l'automne, dont Le grand show de Michel Drucker.

Elle y a chanté Encore un soir, que Jean-Jacques Goldman a écrite pour elle, puis Drucker lui a parlé de la reprise d'Ordinaire de Robert Charlebois, dont Mouffe a adapté les paroles pour elle. L'instant d'après, l'animateur français accueillait un invité-surprise, nul autre que Charlebois qui, après avoir embrassé Céline, s'est installé au piano et a chanté la nouvelle version d'Ordinaire en s'adressant directement à la chanteuse, visiblement émue: «Tu es une fille bien ordinaire... le monde te voit comme une déesse... tu es une femme pas une princesse...»

Ordinaire sera un des moments-clés de la tournée de 28 spectacles qui se mettra en branle au Sportpaleis d'Anvers, ce soir et demain, avant de s'installer à l'Accorhotels Aréna (ex-Bercy) de Paris le 24 juin pour une série de neuf représentations jusqu'au 9 juillet. Dix-sept autres spectacles sont prévus à Montréal (10), Québec (5) et Trois-Rivières (2) du 31 juillet au 31 août.

À l'automne 2013, Céline Dion avait également donné une série de spectacles à Anvers et à Paris peu après la sortie de son album Loved Me Back to Life. Les deux tiers des chansons au menu alors étaient en français.

Une tournée pas ordinaire

Outre qu'elle traversera l'Atlantique cette fois, la nouvelle tournée a ceci de particulier qu'elle se déroule avant même le lancement de l'album Encore un soir, prévu à la fin du mois d'août. La chanteuse et son équipe effectuaient d'ailleurs les retouches finales audit album dans un studio parisien en fin de semaine.

Ce sera également la première tournée de Céline Dion avec Scott Price, qui a fait ses débuts comme directeur musical attitré de la chanteuse lors de son retour au Colosseum du Caesars Palace, à la fin d'août 2015. C'est à Price que l'on doit les arrangements de cordes sur The Show Must Go On, que Céline Dion a empruntée à Queen, et il a également ajouté des cordes sur la nouvelle version d'Ordinaire. Des sections de cordes et de cuivres se grefferont d'ailleurs au groupe de musiciens de Céline Dion tout au long de la tournée.

C'est Véronic DiCaire, dont la carrière d'imitatrice a été lancée en première partie du spectacle Taking Chances au Centre Bell le 15 août 2008, qui précédera Céline Dion sur scène à Anvers ce soir et demain, mais pas à Paris ni au Québec, où sa carrière est déjà bien établie. Dès jeudi, c'est André-Philippe Gagnon qui réchauffera la salle pour Céline - avec qui il a déjà fait le tour du monde lors de la tournée Let's Talk About Love en 1998-1999.

Sony profite de cette tournée pour relancer, chez nous et en Europe, 10 albums de Céline Dion enregistrés en studio de 1992 à 2013, regroupés dans un boîtier en édition limitée. Il ne s'agit pas de la discographie complète de cette période, puisque les albums D'elles, Taking Chances, One Heart, Miracle et These Are Special Times en sont exclus.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer