Radiohead revient sur ses racines rock avec son nouvel album

Le chanteur de Radiohead Thom Yorke... (PHOTO SYLVAIN THOMAS, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le chanteur de Radiohead Thom Yorke

PHOTO SYLVAIN THOMAS, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Shaun TANDON
Agence France-Presse
NEW YORK

Au terme d'un suspense savamment orchestré, le groupe de rock britannique Radiohead a dévoilé dimanche son neuvième album, abordant les thèmes de la nature et de la solitude dans des morceaux qui ont immédiatement rallié des millions de fans sur l'internet.

Extrêmement attendu étant donnée la notoriété de Radiohead, cet album n'est en effet pour l'instant disponible que sous forme numérique sur des grands sites de streaming. Il est baptisé A Moon Shaped Pool.

» Consulter le blogue d'Alain Brunet sur le sujet

La sortie, précédée par des mois de messages cryptiques et dont la date n'a été annoncée que vendredi, s'est accompagnée de la présentation de la pochette en noir et blanc de l'album et du lancement d'un site internet, http://www.amoonshapedpool.com.

C'est le premier album des musiciens originaires de la région d'Oxford depuis The King of Limbs, sorti en 2011.

En 11 titres, le quintette effectue un retour à ses racines rock, sans toutefois renier les expérimentations soniques géniales qui ont bâti sa réputation depuis deux décennies.

Ainsi, la formation conduite par Thom Yorke se rassemble autour d'une guitare acoustique entêtante dans Desert Island Disk, et ressort les guitares électriques pour les morceaux Identikit et The Numbers.

Toute la diversité orchestrale du groupe s'illustre dans ce dernier titre, tandis que Burn the Witch déploie des riffs subtils.

Une tournée le 20 mai

Le dernier titre de l'album, True Love Waits, vient en confirmer la richesse avec une ambiance intimiste où le leader Thom Yorke livre ses peurs d'une séparation irréversible.

Radiohead, qui s'apprête à partir en tournée mondiale le 20 mai, avait sorti vendredi un simple tiré de l'album, titré Daydreaming, avec un message sur son site internet: « Un bout de notre album qui sortira en ligne dimanche à 18 h GMT (14 h, heure de l'Est) ».

Trois jours plus tôt, malgré les critiques récurrentes de Thom Yorke sur les sites de musique en streaming, accusés de ne pas rémunérer les artistes correctement, Radiohead avait sorti Burn the Witch, sur Spotify.

A Moon Shaped Pool sera disponible en version physique (vinyle et CD) le mois prochain.

Le groupe a beaucoup expérimenté dans sa manière de sortir ses albums: en 2007, il avait ainsi offert à ses fans de payer la somme qu'ils souhaitaient pour télécharger In Rainbows.

Radiohead avait effacé toute activité sur ses pages des réseaux sociaux lundi dernier, ce qui avait fait naître chez ses fans des spéculations sur l'imminence de la sortie de ce nouvel album.

Mi-mars, le groupe avait annoncé qu'il allait jouer notamment du 20 mai au 4 octobre à Amsterdam, Paris, Londres, New York, Los Angeles et Mexico, avec deux concerts dans chaque ville sauf à Londres, où le groupe donnera trois concerts.

Les rockers britanniques sont aussi annoncés dans huit festivals cet été, dont Primavera Sound à Barcelone, Summer Sonic au Japon et l'édition européenne, à Berlin, du festival Lollapalooza de Chicago.

Radiohead a vendu plus de 30 millions d'albums depuis son émergence au début des années 90.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer