• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Apologie de l'homosexualité: un groupe rock interdit à Amman 

Apologie de l'homosexualité: un groupe rock interdit à Amman

Hamed Sinno, chanteur du groupe Mashrou'Leila.... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Hamed Sinno, chanteur du groupe Mashrou'Leila.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Amman

Amman a interdit un concert d'un groupe de rock libanais accusé de faire l'apologie de l'«homosexualité et du satanisme» et d'inciter à la révolte contre les systèmes politiques en place dans la région, selon un député.

«Le gouverneur d'Amman m'a confirmé l'annulation du concert» du groupe Mashrou'Leila (le projet de Leila, en français), prévu cette semaine, a indiqué mercredi sur Facebook le député Bassam al-Battouch en soulignant avoir lui-même demandé son interdiction.

Mashrou'Leila a confirmé cette interdiction en précisant qu'il voulait lancer son nouvel album, Ibn al-Leil (Fils de la nuit), à Amman. Le chanteur du groupe, Hamed Sinno, ne cache pas son homosexualité, considérée comme un délit passible de prison dans les pays arabes, y compris le Liban.

Sur sa page Facebook, le groupe a indiqué avoir reçu une notification d'interdiction du ministère du Tourisme disant que le concert était «en contradiction avec le caractère historique du site» antique romain où Mashrou'Leila devait se produire.

Mais «officieusement nous avons été informés que nous n'aurons plus jamais le droit de nous produire en Jordanie à cause de nos croyances politiques et religieuses et de notre défense de l'égalité des sexes et de la liberté sexuelle», a ajouté le groupe en soulignant avoir organisé trois concerts par le passé sur ce même site.

Le groupe a dénoncé cette «censure», et promis de défendre son droit de jouer sa musique «en toute liberté».

Pour le député jordanien, «le groupe libanais controversé fait l'apologie d'idées étrangères à notre société et culture arabo-musulmane». Il évoque dans ses chansons «sexe et homosexualité, appelle à la rébellion contre les gouvernements et les sociétés, et fait l'apologie du satanisme».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer