Tamara Weber-Fillion à The Voice

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir participé à La Voix II au Québec, l'auteure-compositrice-interprète Tamara Weber-Fillion a fait craquer les quatre coachs de The Voice en France, samedi dernier. Florent Pagny, Zazie, Garou et Mika ont tous fait pivoter leur fauteuil rouge en entendant sa reprise de Knockin' On Heaven's Door de Bob Dylan.

Encore une fois, c'est un peu malgré elle que Tamara Weber-Fillion s'est retrouvée à participer à l'émission. À La Voix, elle accompagnait sa meilleure amie quand on l'a incitée à tenter sa chance, alors que l'équipe de The Voice l'a pressentie après avoir vu ses prestations en ligne. Et la voilà dans l'équipe de Mika avec sa compatriote Gabriella.

Née en Haïti, adoptée par des parents vivant en Beauce, Tamara Weber-Fillion a fait ses débuts en grattant la guitare de son frère. Entre deux reprises, elle a commencé à composer ses propres chansons. «Un café de Québec m'a demandé de jouer toutes les semaines. C'est là que j'ai pris le gros de mon expérience», raconte la jeune femme de 25 ans.

En 2014, elle a lancé un premier album intitulé Time, Wind & Fire. En attendant que les émissions en direct de The Voice reprennent en avril, Tamara Weber-Fillion travaille à l'écriture de son deuxième opus, tout en donnant des spectacles. Elle se produira au Verre Bouteille le 7 mars.

«Je suis vraiment fière de mon nouveau matériel qui est plus mature. J'en ai assez pour sortir un nouvel album.»

En attendant, Tamara Weber-Fillion continue de se produire souvent dans le métro, surtout aux stations Jean-Talon et Côte-des-Neiges. «Je pousse les limites de ma timidité et cela me permet de travailler mon interprétation et de me réinventer sans artifices.»

Elliot Maginot... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Elliot Maginot

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Ici

Le promoteur Scène 1425 a lancé une nouvelle série de spectacles au Bar Le Cha-Cha de Sainte-Thérèse. Il s'agit d'un «laboratoire de création» qui permet aux artistes de tester du nouveau matériel et qui donne au public la chance d'entendre du contenu exclusif dans un cadre chaleureux. S'y produiront au cours des prochaines semaines Suuns, Charlotte Cardin, Koriass et Elliot Maginot.

Ailleurs

Le groupe de Québec The Seasons retourne en France pour assurer les premières parties de la tournée française de Louise Attaque (rien de moins!), qui commence lundi soir à La Rochelle. Ce n'est pas un coup de chance. Gaëtan Roussel a aimé le folk-pop sixties du jeune quatuor québécois. Rappelons que Louise Attaque est de retour après les aventures individuelles de ses membres qui auront duré 10 ans. Le mythique groupe français vient de lancer un nouvel album qui a pour titre Anomalie, et qui ose des arrangements électros. Quant à The Seasons, il se dit prêt à enregistrer sous peu son deuxième chapitre musical.

Pour danser

L'étiquette montréalaise Lisbon Lux célèbre ses trois ans demain soir au Théâtre Fairmount. Pour le public, c'est la chance de découvrir le duo électro-pop Bronswick, qui vient de lancer un EP minimaliste et aérien (à la Chvrches, en plus lent) intitulé Chassés-croisés. C'est aussi l'occasion de danser au son de la musique de Paupière, dont le premier minialbum, Jeunes instants, porte bien son nom. Le trio assume pleinement sa pop cold-wave dotée d'une touche frenchy.

À voir

Dead Obies a mis en ligne sur YouTube le documentaire tourné pendant ses trois spectacles donnés à guichets fermés au Centre Phi en octobre dernier. De quoi vous préparer à la sortie de l'ambitieux deuxième album du groupe, Gesamtkunstwerk, le 4 mars.

Sur scène

> Lundi prochain

Maude Audet présentera au Verre Bouteille les chansons de son nouvel album, Nous sommes le feu, qui s'était classé dans notre palmarès personnel de fin d'année 2015. Il est facile de se laisser séduire par ses chansons folk-rock écorchées par d'habiles arrangements grunge. À découvrir.

> Samedi soir

Poirier remet cela au Club Soda à la Nuit blanche avec une autre soirée Karnival. Il sera accompagné de Kyou, Kobal et de danseuses brésiliennes. L'entrée est gratuite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer