• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Deux Canadiens nommés aux Grammy grâce à Bob Dylan 

Deux Canadiens nommés aux Grammy grâce à Bob Dylan

Bob Dylan en 1969.... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Bob Dylan en 1969.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Friend
La Presse Canadienne

Des années passées à parcourir des boîtes de greniers poussiéreux et des enregistrements audio laissant à désirer ont valu à deux archivistes musicaux canadiens une citation aux prestigieux prix Grammy.

Le producteur Jan Haust et l'ingénieur du son Peter Moore sont candidats cette année dans la catégorie du meilleur album historique pour avoir donné vie aux «Basement Tapes» de Bob Dylan.

Il s'agit d'un projet parmi plusieurs autres du duo de Toronto pour lesquels ils restituent méticuleusement des enregistrements qui semblaient perdus depuis longtemps.

«Nous plongeons dans ces mondes inconnus d'albums ayant été enregistrés mais jamais publiés ou effacés», a souligné M. Haust, originaire de London, en Ontario.

«J'aime bien penser que nous les avons dérobés au temps passé pour les rendre libres», a-t-il ajouté.

Ces efforts nécessitent une immense dose de patience, étant donné que pour chaque perle d'enregistrement, il y a un nombre incalculable de recherches infructueuses.

Sur d'autres projets, MM. Haust and Moore ont passé des heures interminables à aller à la pêche auprès d'étrangers dans l'espoir qu'ils aient repéré un morceau quelconque relié à l'une de leurs recherches musicales.

M. Moore a comparé son travail à celui d'un archéologue, mais plutôt que de dépoussiérer des squelettes de dinosaures, il enlève les aspérités de vieux enregistrements.

«Vous prenez un pari bien informé et commencez à creuser», a illustré M. Moore, qui a grandi à Hamilton.

Toutefois, dans le cas des «Basement Tapes», la recherche a été un peu plus facile à certains égards.

Les enregistrements sont «en quelque sorte apparus dans un casier» lorsque Garth Hudson, du groupe The Band, fouillait dans des trucs entreposés, a indiqué M. Haust.

Après avoir eu vent de la découverte, le producteur l'a encouragé à envoyer les enregistrements au Canada pour restauration, et a mis de côté d'autres projets pour se dévouer avec son collègue aux morceaux oubliés de Bob Dylan.

Les enregistrements complets, faits par Bob Dylan avec le groupe de Toronto The Band en 1967, faisaient déjà l'objet de copies populaires piratées entre quelques admirateurs voulant remplir leurs collections de démos de célébrités du rock.

Mais la qualité audio variait grandement, et la collection n'était jamais totalement complétée.

MM. Haust et Moore ont fait valoir qu'il était important de produire un relevé complet et satisfaisant du travail de Bob Dylan et The Band dans une période ayant semé les graines de Woodstock et la transition vers le psychédélisme.

C'est ainsi qu'est né The Bootleg Series Vol. 11: The Basement Tapes Complete, un recueil de six disques qui présente 138 prises de 115 pièces enregistrées avec The Band dans un sous-sol à proximité de Woodstock, dans l'État de New York, alors que Bob Dylan se remettait d'un accident de moto.

M. Haust a affirmé que le seul fait d'être nommé aux Grammy représentait une belle reconnaissance «de toutes ces années passées dans les sous-sols et entrepôts».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer