• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Cecilia Bartoli et Max Martin remportent le prix Polar Music 2016 

Cecilia Bartoli et Max Martin remportent le prix Polar Music 2016

Cecilia Bartoli... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Cecilia Bartoli

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Stockholm

La cantatrice italienne Cecilia Bartoli et le producteur suédois Max Martin, qui a lancé Britney Spears, ont remporté mercredi l'édition 2016 du très éclectique prix Polar Music Prize.

Bartoli, 49 ans, et Max Martin, 44 ans, recevront chacun un chèque d'un million de couronnes suédoises (118 000 $) des mains du roi de Suède, Carl XVI Gustaf, lors d'une cérémonie le 16 juin à Stockholm.

Avant eux, Chuck Berry, Ennio Morricone, Pink Floyd, Bob Dylan mais aussi Pierre Boulez et Mstislav Rostropovich avaient reçu cette récompense créée par le manageur d'Abba, Stig Anderson, et attribuée pour la première fois en 1992 à Paul McCartney. Elle couronne des contributions exceptionnelles à l'histoire de la musique.

Alliant virtuosité, longueur de souffle et tempérament de feu, Cecilia Bartoli s'est forgé une image hors normes dans le monde lyrique, avec des albums très personnels qui culminent à chaque fois en tête des ventes de musique classique, vendant plus de 10 millions d'enregistrements vidéo et audio dans le monde.

La célèbre mezzo-soprano, qui avait fait ses grands débuts à l'opéra avec Le Barbier de Séville de Rossini en 1988, oblige «les critiques à chercher de nouvelles métaphores» pour faire justice à son talent, écrit le jury du prix suédois.

Max Martin... (PHOTO ARCHIVES AP) - image 2.0

Agrandir

Max Martin

PHOTO ARCHIVES AP

À la tête depuis 2012 du prestigieux Festival de Pentecôte de Salzbourg, elle a aussi pour passion de dénicher des partitions de compositeurs oubliés pour les transcrire et les faire connaître du grand public.

Elle interprètera cette année à Salzburg le rôle de Maria dans West Side Story, la comédie musicale de Leonard Bernstein inspirée du mythe de Roméo et Juliette.

Le registre de Max Martin est aux antipodes.

De son vrai nom Martin Sandberg, le Suédois produit à partir du milieu des années 1990 des artistes encore peu connus, parmi lesquels les Backstreet Boys, la Suédoise Robyn et NSync, le groupe de Justin Timberlake.

Le plus grand succès du Suédois reste à ce jour le titre Baby One More Time qui fera de Britney Spears une star planétaire en 1998.

Pour Max Martin, ce fut le premier d'une série de 21 titres (dont 19 en tant que producteur) accroché au firmament du classement du magazine américain Billboard, la référence en matière de pop. Seul Sir George Martin, producteur des Beatles, avait fait mieux.

«Ses chansons sont percutantes, et pourtant complexes, et assez riches pour qu'on puisse les écouter plusieurs fois», estime le jury Polar.

Max Martin a également travaillé avec Céline Dion, Taylor Swift, Katy Perry, Pink, Maroon 5 et Adele.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer