• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Visite-surprise de Madonna, place de la République 

Visite-surprise de Madonna, place de la République

Madonna a fait cadeau d'une performance publique la... (PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM)

Agrandir

Madonna a fait cadeau d'une performance publique la nuit dernière après son spectacle à Paris.

PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Paris) Un simple message sur Instagram, un peu avant 1h du matin, après son spectacle à Bercy. «Je chante quelques chansons, place de la République, venez me rejoindre maintenant.»

Il n'en fallait pas plus pour que quelques fans allumés prennent l'annonce au sérieux. Et c'était sérieux: Madonna était vraiment hier soir place de la République à Paris, pratiquement sans protection policière ou gardes du corps. L'endroit, avec le Bataclan, où tout le gratin planétaire vient rendre hommage aux victimes des attentats depuis le 13 novembre.

> Visionnez une vidéo de la performance de Madonna

Environ une cinquantaine de personnes ont pu chanter avec elle trois chansons: Ghosttown, Imagine (célèbre pièce de John Lennon) et Like a Prayer. La Madone était vêtue d'un manteau avec un collet de fourrure et ne semblait pas angoissée le moins du monde d'être entourée d'une petite foule qui était, de toute façon, complètement respectueuse. Respectueuse des circonstances et du cadeau de la star. Une seule caméra, mais beaucoup de téléphones intelligents ont immortalisé l'instant.

La majorité des gens présents étaient anglophones, entre autres le Londonien Pete Hall, qui a sauté dans un taxi dès qu'il a vu le message de Madonna sur Instagram.

«Je n'ai pas pris de risque, je suis venu», a-t-il dit en nous montrant fièrement ses images de la performance improvisée de la chanteuse sur son iPhone. Des fans finis, transis, s'enlaçaient, complètement éberlués, comme s'ils venaient de voir le Messie. «Elle était là! Elle était là à côté de moi!» Ce qui était frustrant pour ceux qui sont arrivés deux minutes trop tard, mais bon, il fallait saisir le moment, comme on dit.

Quelques chanceux auront un souvenir inoubliable de ces minutes musicales d'une grande tendresse. Rien d'excité, tout le monde a chanté en douceur, avec Madonna, comme autour d'un feu de camp, près de la statue de Marianne entourée de bougies.

Paris reçoit depuis les attentats de nombreuses visites non annoncées, pour des raisons de sécurité, comme celle de Barack Obama devant le Bataclan, visites qui sont autant de témoignages de soutien à la Ville Lumière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer