Michel Polnareff annonce son grand retour en 2016

Michel Polnareff photographié en juillet 2007.... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Michel Polnareff photographié en juillet 2007.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le chanteur français Michel Polnareff a annoncé mardi son grand retour en 2016, avec la sortie au premier trimestre de son premier album studio en 25 ans, un disque plusieurs fois repoussé qu'il décrit comme «pop-rock» et «profondément gai», suivie d'une tournée au printemps.

L'icône pop des années 1960-70 a dit sur la radio RTL être en train de mixer en Belgique «depuis quinze mois».

Ce nouvel album, d'abord annoncé pour 2014, sera composé de sept à neuf nouvelles chansons, dont il a écrit tous les textes, et de trois instrumentaux, a précisé Michel Polnareff, âgé de 71 ans.

Michel Polnareff, installé à Los Angeles d'où il communique régulièrement avec ses fans grâce aux réseaux sociaux, n'a pas sorti d'albums studio depuis Kâma Sûtra en 1990. Le chanteur aux lunettes blanches a sorti deux albums live - Live at the Roxy (1996) et Ze re Tour 2007 (2007) - et s'est produit en concert, mais n'a fait paraître une chanson inédite: Ophélie flagrant des lits, en 2006.

L'album sera précédé d'un «premier extrait avant la fin de l'année», a précisé dans le journal Le Parisien ce musicien anticonformiste, qui avait défrayé la chronique en 1972 en posant fesses nues pour l'affiche d'un spectacle.

«C'est un album qui ne ressemble à aucun de ceux que j'ai faits», a-t-il dit au quotidien. «Aucun titre ne ressemble à un autre, cela va du big band à des chansons presque folk, mais c'est dans l'ensemble pop-rock».

«J'ai vu pas mal d'articles disant «Polnareff, il est sec, il n'a plus d'inspiration»... C'est loin d'être le cas», affirme le chanteur, qui «pendant 25 ans», a «vécu une vie d'homme, qui avait envie d'être tranquille».

Interrogé sur les sujets abordés dans ce disque, l'auteur de la Poupée qui fait non et d'On ira tous au paradis a rétorqué: «Je n'utilise jamais l'actualité dans mes chansons, car le rôle d'un artiste est non de répéter l'actualité mais de la faire oublier».

«Mon disque est profondément gai, il faut qu'on s'évade», a-t-il insisté sur RTL. Les thèmes abordés sont «l'avenir de cette planète, l'amitié entre les hommes, l'amour pour les femmes». Une chanson, Louka's Song, est dédiée à son fils de quatre ans. Une autre devrait évoquer «la solitude de beaucoup dans ce monde, notamment à l'occasion des fêtes de Noël».

La dernière tournée française de l'artiste à la légendaire chevelure blonde remonte à 2007. Il n'avait plus chanté en France depuis 1973, date à laquelle il était parti s'installer aux États-Unis à la suite de problèmes fiscaux, réglés depuis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer