• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Joni Mitchell perd la voix à la suite d'une rupture d'anévrisme 

Joni Mitchell perd la voix à la suite d'une rupture d'anévrisme

Joni Mitchell... (PHOTO JOHN SHEARER, ARCHIVES AP)

Agrandir

Joni Mitchell

PHOTO JOHN SHEARER, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
NEW YORK

La légende du Folk Joni Mitchell a perdu l'usage de la parole à la suite d'une rupture d'anévrisme, a déclaré un de ses proches, l'artiste David Crosby.

La chanteuse canadienne, âgée de 71 ans, avait été hospitalisée d'urgence le 31 mars dernier à Los Angeles.

Selon David Crosby, Joni Mitchell est rentrée chez elle, mais, «à ma connaissance, elle ne parle toujours pas».

«Elle a reçu un coup terrible, elle a eu une rupture d'anévrisme et pendant un moment on ne savait pas où elle était», a-t-il précisé vendredi au cours d'un échange en ligne sur le site internet du journal Huffington Post.

«Elle devra lutter pour s'en remettre», a ajouté David Crosby.

«Comment elle en sortira et quand, je ne le sais pas et je ne veux pas faire de suppositions», a-t-il conclu.

David Crosby, qui a été le petit ami de Joni Mitchell pendant un court moment en 1967 et a depuis conservé une relation d'amitié avec elle, l'a décrite comme étant «probablement la plus grande chanteuse/compositrice vivante», tandis que, chez les hommes, seul Bob Dylan, selon lui, la surpasse peut-être.

Joni Mitchell a été une figure majeure de la génération des folk rockers des années 60 avec des succès comme Big Yellow Taxi, Woodstock et Both Sides, Now.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer