• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Le compositeur James Horner meurt dans l'écrasement de son avion 

Le compositeur James Horner meurt dans l'écrasement de son avion

James Horner... (PHOTO GABRIEL BOUYS, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

James Horner

PHOTO GABRIEL BOUYS, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

James Horner, le compositeur de la musique de grands succès hollywoodiens comme Titanic ou Avatar, s'est tué lundi à 61 ans dans l'accident de son avion personnel, ont rapporté des proches et des médias américains.

«Nous avons perdu une personne fantastique au grand coeur, et un incroyable talent. Il est mort en faisant ce qu'il aimait», a commenté Sylvia Wells, son assistante personnelle sur sa page Facebook.

«Compositeur brillant, James Horner, mon ami et collaborateur sur 7 films, est mort tragiquement dans un accident d'avion. J'ai le coeur brisé pour ses proches», a écrit le réalisateur Ron Howard sur Twitter.

Selon le magazine Variety, le compositeur est mort dans l'accident de son avion personnel à Santa Barbara, en Californie.

L'Agence fédérale de l'aviation (FAA) et l'agence fédérale d'enquête sur les accidents dans les transports (NTSB) ont confirmé mardi matin à l'AFP qu'un monomoteur S312 Tucano MK1 avec une personne à bord s'était écrasé lundi matin vers 9H30 pour des «raisons indéterminées» près de Cuyama (Californie).

Mais elles ne communiquent jamais d'identités, ont fait savoir leurs porte-paroles respectifs.

Selon l'immatriculation fournie par la FAA, l'avion appartenait à la société Tucano Flyer LLC. Cette dernière est enregistrée dans l'État du Nevada et est gérée par James Horner, habitant à Los Angeles et également président de Music in motion.

La société Music in motion s'est refusée à tout commentaire, indiquant qu'un communiqué serait publié plus tard dans la journée.

Le bureau du médecin légiste du comté de Ventura a pris en charge cette affaire, a confirmé un porte-parole, qui n'était pas en mesure de donner de détails, notamment sur l'identité du pilote. Cela devrait prendre «plusieurs jours», a-t-il fait savoir.

Les hommages se multipliaient mardi matin sur les réseaux sociaux pour celui qui a travaillé pour certains des plus gros succès au cinéma.

Deux Oscars pour Titanic

James Horner avait remporté deux Oscars pour le film Titanic, dont un pour la bande originale My heart will go on interprétée par Céline Dion, et avait été nommé six fois aux Academy Awards pour d'autres musiques de films à succès dont Apollo 13, Braveheart et Jusqu'au bout du rêve.

«René et moi sommes bouleversés par la mort tragique de notre ami James Horner. Il nous manquera», a tweeté la chanteuse canadienne.

La musique du film Avatar, du réalisateur James Cameron, avait valu en 2009 son dernier Oscar au compositeur, également récompensé par un Golden Globe. Sa première nomination aux prestigieuses statuettes datait de 1986 pour le film de science-fiction Alien.

Ses musiques ont accompagné de tendres embrassades dans The amazing Spider-Man (2012), des batailles épiques dans Troie (2004) ou des instants dramatiques dans Un homme d'exception (2001). Mais aussi Jeux de guerre (1992), Jumanji (1995), À la recherche de Bobby Fisher (1993), Le nom de la rose (1986), Cocoon (1985).

«Mon travail est de m'assurer que le public puisse ressentir dans son coeur chaque instant d'un film», expliquait Horner en 2009 au Los Angeles Times.

«Lorsque nous perdons un personnage, quand quelqu'un gagne, quand quelqu'un perd, quand quelqu'un disparaît --tout le temps, constamment, je prends note de ce que le coeur est supposé ressentir. C'est mon rôle principal», ajoutait-il.

Russell Crowe, qui jouait dans Un homme d'exception, a présenté ses condoléances à la famille du compositeur qui, selon la base de données IMDb, est crédité de 95 bandes originales.

«Terriblement attristé par la disparition de James Horner. J'ai toujours aimé son travail. Il laisse un héritage musical impressionnant», a tweeté l'auteur de séries télévisées Seth MacFarlane.

«Rien n'a plus compté tout au long de mon expérience dans le cinéma que le génie musical de James Horner. Il restera dans l'histoire», a tweeté l'acteur Rob Lowe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer