• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Stromae annule un concert après une «urgence médicale» 

Stromae annule un concert après une «urgence médicale»

Le chanteur belge Stromae... (Photo Eric Gaillard, archives Reuters)

Agrandir

Le chanteur belge Stromae

Photo Eric Gaillard, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
KINSHASA

Le chanteur belge Stromae annule le concert qu'il devait donner samedi à Kinshasa à la suite d'une «urgence médicale» qui a nécessité son retour en Europe, a annoncé vendredi la société chargée de la promotion de l'événement dans la capitale congolaise.

Stromae a commencé le 13 mai à Dakar sa toute première tournée africaine qui devait le conduire dans huit villes. Kinshasa était l'avant-dernière étape de son périple, qui devait prendre fin au Rwanda, pays d'origine de son père.

Les organisateurs sont «au regret de devoir annuler le concert» à Kinshasa du chanteur, qui a dû «rentrer en urgence en Europe» pour une «urgence médicale», a déclaré à la presse Alain Yav, administrateur directeur général du groupe de communication Pygma.

Il est en «Europe depuis hier (jeudi) matin», a indiqué M. Yav, sans pouvoir préciser les raisons médicales qui ont poussé le musicien à partir.

Le concert de Stromae - Paul Van Haver de son vrai nom - prévu le 20 juin à Kigali est maintenu à ce stade, a précisé à l'AFP sa société de production Auguri, tout en refusant de donner le moindre détail sur l'état de santé du chanteur.

Plus tôt, un employé de Pygma avait dit à l'AFP que l'interprète de Papaoutai devait traverser le fleuve Congo dans la matinée depuis Brazzaville, où il s'est produit mercredi soir, afin de regagner Kinshasa.

Jeudi soir, Pygma avait expliqué le retard du chanteur à Kinshasa par un problème de visa rencontré par certains techniciens de sa tournée.

Pygma a annoncé que les billets achetés à Kinshasa seraient remboursés.

L'étape au Rwanda, pays où son père a péri dans le génocide de 1994, est la plus attendue depuis le début de la tournée africaine de l'artiste trentenaire.

«Quand je vais me rapprocher de plus en plus du Rwanda, étant donné que c'est vraiment la terre directe de mes ancêtres, du côté de mon père en tout cas, j'avoue que là d'un point de vue personnel, je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre», confiait Stromae le 12 mai à Dakar, à la veille du démarrage de sa tournée.

«Ce seront pas mal de choses en moi qui vont ressortir et je ne sais pas à quoi m'attendre, honnêtement», glissait-il lors d'une conférence de presse.

La popularité de Stromae a explosé sur la scène internationale après le lancement en 2013 de son deuxième album, Racine carrée.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer